Loading

Léman Tradition en route pour cinq jours

Pour sa 3ème édition à Vevey, Léman Tradition joue les prolongations. Ouverte samedi 28 juillet 2012, la manifestation se jumelle avec la Fête nationale organisée par la Société de développement et s'allonge ainsi jusqu'au mercredi 1er Août. Malgré le temps mitigé, les débuts ont connu un succès rassurant.

Les vieux bateaux à voiles latines et autres bâtiments historiques attirent toujours la foule des amateurs et des collectionneurs. Paradant à quelques mètres de la rive, s'arrêtant aux différents pontons afin d'embarquer les amateurs de croisières, ces navires de prestige ont satisfait les esthètes autant que les spécialistes. Tous ont multiplié les photos et les films de l'événement, qui offrent la possibilité de participer à la fête jusqu'à mercredi prochain.

La nouveaut princpale de cette édition 2012 est la présence d'une demi-douzaine de bateaux à vapeur originaux. Venus pour certains de l'autre bout du pays, ils font escale pratiquement une dizaine de jours dans la région et se consacrent pleinement à Léman Tradition jusqu'au 1er Août.

 

Le plus connu de ces bateaux à vapeur, et celui qu'on ne peut pas ne pas remarquer, est le Vulcania, avec son orgue à vapeur qui peut jouer une dizaine d'airs différents. Habitué du lac puisqu'il réside à Villeneuve, son propriétaire a guidé ses collègues vaporistes, n'hésitant pas à "monter à l'assaut" des grands voiliers, fumant et hurlant à pleins tuyaux.


Le Président Alexandre Lachat était soulagé au terme de l'Ouverture officielle de la manifestation. La pluie s'est en effet montrée très discrète durant le week-end, ne freinant guère l'enthousiasme des amateurs de vieilles embarcations.


Toujours aussi impressionnante, l'Académie suisse de cors des alpes alignait 23 musiciens dans un ordre impeccable.

Autre nouveauté de l'édition 2012, mais sur terre ferme celle-là, la présence des Milices vaudoises pour la partie officielle. La prestation des mousquetaires est toujours aussi appréciée, même si le maître de cérémonie, M. Pierre Smets, avait averti qu'il valait mieux se boucher les oreilles...Même avec sept fusils seulement, cela fait du bruit !


Les avions sont également de la partie cette année, mais pas avec une patrouille d'acrobatie. Ce sont des aéronefs individuels qui sont venus agrémenter la partie officielle du samedi  et se mêler aux bateaux... Il est prévu qu'ils soient également présents lundi 30 juillet, à 11h et à 16h.

De ces deux avions, l'un d'eux au moins a une relation directe avec les bateaux. Il s'agit en effet d'un avion de combat lance-torpille de la seconde guerre mondiale. On peut voit à droite en haut l'appareil en question, ainsi que la torpille qu'il porte sur son ventre. Cet avion est très lourd, plus de six tonnes, et sa présence dans le ciel est impressionnante.

Le second avion est un biplan d'acrobatie, très léger et maniable, également des années 1940. Le pilote virtuose a impressionné les specateurs par la facilité avec laquelle il manie son appareil d'à pein plus de 600 kilos.


Le temps clément du dimanche, après une nuit bien rafraichie par la pluie et les orages, a finalement attiré la foule sur les quais de Vevey. Tout le monde a pu visiter les bateaux et faire des croisières sur la Galère, la Demoiselle ou la Savoie. Ces animations se poursuivent tous les jours jusqu'au 1er Août y compris.