Loading

Troisième édition de la Fête de la danse à Vevey

Pour la troisième fois, Vevey accueillait, les 4/5 mai 2013, la Fête de la danse dans ses rues et ses murs. Cette année, les organisateurs avaient décidé de privilégier l'est de la ville, et l'on a vu une vingtaine des spectacles et de cours entre la Place du Marché et Entre-Deux-Villes.

Organisée à nouveau cette année sous l'égide du RESO (Réseau Danse Suisse) dans une vingtaine de villes du pays (dont Lausanne, Yverdon et Vevey pour le canton de Vaud), la Fête de la danse vise à mieux faire connaître le travail des professionnels et des troupes qui pratiquent cet art en Suisse.
Mais l'ambition est aussi, naturellement, de gagner des pratiquants, que ce soit dans les structures existantes ou comme simples danseurs amateurs.
C'est pourquoi la manifestation offrait certes des spectacles, mais aussi de très nombreux cours auxquels tout un chacun était convié pour un forfait modique de 15 francs.
Avec plus de 700 forfaits ainsi achetés durant le week-end pour 3'300 participations aux activités, il est évident que cette manifesation est considérée comme un succès.

La galerie Zabbeni, à la Place de l'Hôtel-de-Ville, accueillait les danses de salon et tout ce qui a besoin de talons et d'un sol dur.

Les trois chevilles ouvrières de cette Fête de la danse, avec d'abord Marie Neumann (au centre), adjointe à la Culture de Vevey, en compagnie de Valentine Paley (à gauche), danseuse professionnelle et coordinatrice de la Fête à Vevey, et Cécilia Bovey, aide à la coordination.

Les deux premières éditions avaient colonisé d'abord les alentours du Marché puis la zone derrière la gare. En choisissant l'est de la ville, il s'agissait cette année de "convertir" de nouveaux lieux à la danse.
Outre la galerie Zabbeni, les parquets de l'Hôtel-de-Ville ont accueilli les danseurs, tout comme les combles du Musée historique, le Grand Hôtel du Lac pour le bal du samedi soir, le Parc Roussy pour le tai chi du dimanche matin, et les quai Perdonnet.
Si le Théâtre de Vevey a accueilli comme d'habitude les spectacles des classes et des multiples écoles de danse de Vevey, la Place du Marché elle-même a dû se contenter de gérer la communication, en raison du temps maussade du samedi.


A l'Hôtel-de-Ville, les petits avaient rendez-vous sur un tapis au 1er étage, alors que les grands profitaient du parquet souple de la grande salle du rez-de-chaussée.


En représentation ou en répétition, les groupes se sont produits durant les deux jours dans les endroits les plus insolites.

Sur la Place de l'Hôtel-de-Ville, malgré les pavés, une représentation a eu lieu autour du thème typiquement suisse du Chalet par la Compagnie Nuna - chorégraphie et interprétation Young Soon Cho Jaquet.