Loading

La ville ouverte à la musique

Vevey a encore une fois rendu tribut à la musique à l'occasion de la Fête de la Musique. L'événement un peu débordé, s'étalant plus ou moins du 21 au 23 juin 2013, le vendredi étant le jour "officiel" mais utilisé seulement par quelques restaurants. La Municipalité avait déclaré la ville "ouverte à la musique" le samedi, et le Festivalocal a poursuivi sa transe au Doret jusqu'au petit matin du dimanche.


La partie "officielle" de cette édition 2013 s'est déroulée sur une scène installée devant l'Alimentarium. Le public a grandement apprécié de pouvoir écouter de la musique couché dans le gazon. L'organisation et la programmation, confiées conjointement au RKC et au Bout-du-Monde, a donné à la manifestation un caractère débonnaire apprécié par tous les publics.


Comme la Fête a démarré durant l'après-midi déjà, les amateurs ont peu se partager entre la musique et la baignade.

Deuxième édition du Festivalocal au Jardin Doret

Après une édition 2012 très réussie, tant au niveau musical qu'organisationnel, les responsables des associations gravitant autour du Local avaient décidé de monter en puissance pour cette deuxième édition au Jardin Doret.

Le tour de force a certainement été de réussir à installer quatre scènes sans qu'elles se canibalisent l'une l'autre. Cela a été fait à safisfaction, permettant à différents publics de profiter de ces deux nuits au bord du lac.
Pour les voisins, le son a bien sûr été fort, mais le maximum avait été tenté pour orienter les scènes vers les zones moins habitées.

Principale innovation 2013, un dance-floor avec DJ a pris place face au lac. Une foule impressionnante a pu se défouler sans trop gêner les voisins, la musique allant ensuite se perdre au large.


Les deux scènes qui accueillaient en alternance les groupes ont été installées dans la partie supérieure du Jardin Doret, tournées vers l'est.


Egalement de l'aventure du Local, le peintre Oliver Schneider a organisé une performance samedi après-midi.
La 4e scène a été installée sur la rive gauche, à l'embouchure de la Veveyse.


Malgré un orage bref mais brutal vendredi soir, la manifestation a connu une forte fréquentation également en journée. Ce fut parfois l'occasion de chocs de cultures et de rencontres inattendues entre les différents utilisateurs du parc.