Loading

Dix ans de Pictobello et toujours aussi créatif

Créé en 2004 par le Service culturel de la Ville de Vevey, Pictobello fêtait ses 10 ans le 21 juin 2014 et sa 11ème édition. Avec comme invitée d'honneur la dessinatrice genevoise Albertine, ce millésime a été marqué par la très grande qualité de tous les artistes invités. Dans une ville déjà suroccupée ce week-end, les artistes ont été l'occasion de pauses culturelles bienvenues.

La dessinatrice Albertine (ci-contre dessin ci-dessus), dont la renommée européenne va croissant, était la personnalité idéale comme marraine de cette édition 2014. Modeste et discrète, elle s'est mise au travail dès le début de la matinée sous la Grenette avec plusieurs travaux préparatoires. Prenant immédiatement la mesure de l'imposant panneau F12 mis à sa disposition, elle a en quelque sorte donné le rythme à la manifestation.
Sous un soleil resplendissant, la vingtaine de dessinateurs ont oeuvré toute la journée aux 4 emplacements: Grenette, bas de la Place du Marché, Place de l'Hôtel-de-Ville et Place de la Gare. Les cinq dessins réalisés sous la Grenette ont ensuite été installés à la Place Robin.

L'exposition des dessins Pictobello est visible à ces emplacements jusqu'au 12 juillet .

La tâche n'est pas mince pour les dessinateurs, qui doivent réussir à "remplir" un panneau d'affichage triple entre 9h et 18h. L'intérêt pour les visiteurs-spectateurs est également d'assister au début du travail: chaque dessinateur appréhende différemment l'espace dévolu, certains faisant des découpages préalables, d'autres débutant immédiatement avec un dessin à un endroit précis.
Ci-dessus à gauche, Nigoul (France), qui a débuté avec un dessin très fouillé tout en haut à gauche et à fini à 18h dans l'angle opposé; à droite, Julien Dinkel (Suisse), qui a dû repérer l'emplacement de ses personnages sur la page blanche.
Ci-dessous, Stéphane Gaudin (Suisse) et Krum, le dessinateur veveysan) sur la place de l'Hôtel-de-Ville, ont très rapidement dégagé l'ensemble de leur composition.


Les travaux définitifs sont visibles jusqu'au 12 juillet. Ils méritent tous une étude approfondie pour saisir à la fois la composition générale et le souci du détail, comme ce superbe dessin de Jon (Suisse) à la Place de la Gare.
Le plaisir de cette manifestation, c'est également la rencontre du public avec les dessinateurs et les dédicaces, comme ci-contre avec le Français Vincent Vanoli.


L'aventure de Pictobello avait débuté en 2004 avec une première édition au cours de laquelle le dessinateur veveysan Krum avait dessiné à lui seul 18 panneaux F4 ! Cela lui avait fait de la pub pour le lancement de son ouvrage "L'Au-Dessous", mais c'était également apparu comme une tâche irréalisable pour un seul artiste.
Dès l'édition suivante, l'initiateur de la manifestation, M. Stefano Stoll, délégué culturel de la Ville, avait fait appel à un plus grand nombre de dessinateurs. Le nombre moyen pour les éditions les plus récentes est d'une vingtaine. Les dessinateurs sont simplement défrayés mais oeuvrent gratuitement. Leurs dessins demeurent sur les panneaux le temps de l'exposition puis sont détruits.

Ci-dessus, le dessin 2014 de Krum et à droite, Stefano Stoll a reçu de son équipe, pour marquer ce 10e anniversaire, un dessin de Krum que celui-ci lui a bien volontiers dédicacé.