Loading

Thabo Sefolosha à Vevey pour un deuxième "Day"

Lancé à Vevey l'an dernier, le "Thabo Rivella Day" a connu le 29 juin 2014 une 2e édition placée sous le signe de l'enthousiasme et de l'encouragement aux jeunes. En raison des craintes quant à la pluie, elle s'est déroulée aux Galeries du Rivage.

Comme le basket supporte mal les surfaces mouillées, les organisateurs avaient décidé, par prudence, de se replier aux galeries. C'est regrettable car cette manifestation est conçue d'abord pour se dérouler au bas de la Place du Marché, où tous les jeunes et les badauds sont plus directement en contact avec la grande star du basket américain qu'est Thabo Sefolosha.
Comme celui-ci met chaque année sur pied un camp de basket à Blonay et a spécifiquement voulu que les "Rivella Days" se déroulent à Vevey, son club d'origine, il faut espérer que les prochaines éditions auront des conditions météo plus favorables.


L'autre attraction de cette journée était l'intervention du peintre-performer Franck Bouroullec, qui est également l'auteur des fresques des tours de Gilamont. Il a réalisé avec les enfants d'abord une grande fresque qui prendra place aux Galeries du Rivage. Thabo a signé l'oeuvre avec plaisir.

L'aspect sportif était prioritaire dans cette journée, avec en particulier des tournois pas équipes de trois, en basket et mini-basket. C'est Thabo Sefolosha qui a remis les prix aux meilleures équipes, consistant principalement en matériel de compétition pour le basket. A côté de cela, les plus jeunes pouvaient s'initier à différents jeux à l'extérieur, en particulier un tir au panier adapté à toutes les tailles. Et la journée a également comporté un concours de break-dance, donnant lui aussi à une remise des prix.

Si la fresque a été une oeuvre collective à laquelle tous les enfants ont été associés, Franck Bouroullec a également convié les participants à un des spectacles dont il a le secret: la réalisation d'un portrait de l'invité d'honneur.
Tout le monde s'est donc installé confortablement devant l'artiste, qui a l'habitude de réaliser ses oeuvres de manière exprès, en quelques minutes.
Thabo Sefolosha, qui s'est prêté avec une extrême gentillesse à toutes les demandes de ses fans, s'est installé au milieu des enfants et a découvert le résultat en même temps que tout le monde.


Et la surprise, c'est que Franck Bouroullec commence son portrait à l'envers. On ne devine pas bien... avant qu'il tourne complètement la toile pour achever l'ouvrage ! Tout le monde est épaté.


Le résultat final est la réalisation de deux oeuvres qui marqueront l'histoire sportive de la ville. Le portrait et la fresque prendront place aux Galeries du Rivage, temple du basket qui a vu les premiers dribbles de Thabo Sefolosha.