Loading

Deux expositions en cours sur les ressources

Vevey accueille ces jours deux expositions sur le thème général des ressources. Sur la Place du Marché, l'exposition temporaire RessourCity veut sensibiliser les enfants au gaspillage (jusqu'au 14 mars 2015). Au CEPV, les élèves de maturité artistique présentent leur regard de la pauvreté (jusqu'au 1er avril).

Dans le pavillon installé à l'embouchure de la rue Louis-Meyer, une installation ludique attend en priorité les classes du 7 au 14 février 2015. Une petite réception a eu lieu le 13 mars en présence de représentants de la Ville (Education est l'un des services concernés, avec Espaces publics) et des autorités politiques régionales.

Le directeur de la fondation Cosedec initiatrice de l'exposition, M. Olivier Mani, a fait une présentation des principes du jeu. 


En raison d'une autre animation qui va s'installer au bas de la Place du Marché, le container de l'exposition a dû être installé devant la rue Louis-Meyer.

Les enfants sont invités à faire leurs "courses" sans argent, en payant avec des billes de bois. L'un des postes est celui de recyclage des déchets. Il n'est pas aisé de trouver la bonne réponse à toutes les questions, seule manière de récupérer sa bille
à la fin du jeu !

Le principe adopté par Cosedec, en un temps où les jeunes sont noyés sous les écrans et l'électronique, a été d'opter pour des postes purement mécaniques. Aucun raccordement n'est nécessaire pour les différents jeux, ce qui représente un petit défi supplémentaire.

 

Les classes peuvent visiter l'exposition avec leurs maîtres durant toute la semaine, y compris les deux samedis de début et de fin. Les visiteurs individuels sont également reçus dans la mesure de la place disponible, ou en prenant rendez-vous lors des ouvertures scolaires.


Les élèves de maturité artistique choisissent le thème de la Pauvreté en Suisse

Au Centre professionnel (CEPV), le thème était peut-être plus grave, puisque les élèves de maturité professionnelle artistique avaient eux-mêmes opté pour évoquer des scènes qu'ils ressentent comme représentatives de la pauvreté dans notre pays. L'exposition est visible jusqu'au 1er avril.

Chaque année, les élèves qui préparent la maturité artistique en une année au CEPV sont invités à se coordonner autour d'un thème unique. Le vernissage de l'exposition a eu lieu vendredi 13 mars 2015 en présence de la quarantaine d'élèves de la volée et des leurs proches. De nombreuses approches ont été explorées par les étudiants, comme des photos comparatives entre richesse et pauvreté, ou la réalisation d'une enquête sur les migrants faisant l'objet d'un livre très original.

L'image emblématique de ces situations de pauvreté est l'installation centrale de l'exposition: un mannequin perdant l'équilibre ou chutant d'une corde, symboles forts de la précarité dans laquelle vit une part de la population résidant en Suisse.

 


Responsable de la formation des élèves de maturité professionnelle artistique au CEPV, le doyen Maurice Jaques a accueilli les participants au vernissage. Il ne pouvait que se féliciter de la nouvelle réussite de cette exposition de fin de formation, qui illustre bien la qualité des savoir-faire transmis aux élèves.