Loading

Début de l'année du centenaire pour le Conservatoire

Après un concours de photo au CEPV en février et un spectacle d'enfants en mars, l'année du centenaire du Conservatoire Montreux-Vevey a connu son concert officiel d'ouverture le 6 mai 2015 à la Salle del Castillo. Deux œuvres ont été présentées, dont une création de M. William Blank.

L'orchestre des professeurs du Conservatoire a interprété "E la vita si cerca dentro di se", musique créée pour l'occasion par le compositeur William Blank, ancien du Conservatoire, qui a dirigé lui-même cette création. Les textes interprétés par la cantatrice Mme Brigitte Balleys sont des poèmes du Tasse, auteur du XVIème siècle, et de Mario Luzi, poète du début du XXème siècle.


A l'occasion de cette soirée, les invités ont reçu en avant-première le livre publié pour commémorer ce centenaire.


En première partie, l'orchestre des élèves du Conservatoire a interprété une œuvre que le compositeur veveysan Michel Hostettler avait créée il y a dix ans déjà pour le Conservatoire, "La petite danseuse et la marionnette". Ce conte avec récitant a été dirigé par M. Alexandre Pasche (ci-contre à droite), le récitant étant M. Vincent Favrod (au centre).
A l'issue de l'exécution de cette pièce, le compositeur a été associé aux félicitations et à la commémoration de ce grand événement.


Une partie officielle s'est tenue entre les deux parties musicales, au cours de laquelle différents orateurs sont revenus sur l'histoire et l'implantation du Conservatoire dans la région. On a ainsi pu entendre le Directeur M. Jean-Claude Reber (à gauche), le Syndic de Vevey M. Laurent Ballif au nom des communes de la Riviera, et Mme Jacqueline de Quattro qui s'est exprimée au nom du Conseil d'Etat.
Le Président de la Fondation du Conservatoire, M. Olivier Rapin, a tenu a associer M. Michel Hostettler à la cérémonie non seulement en tant que créateur de la pièce jouée par l'Orchestre des élèves, mais également pour lui souhaiter un bon anniversaire, ses septante-cinq ans. Il lui a remis à cette occasion une bouteille d'or (ci-dessus à gauche) !


La mezzo soprano Brigitte Balleys a  traduit avec talent la partition très compliquée du compositeur. A l'issue de la représentation, M. William Blank l'a félicitée et l'a remerciée avec chaleur.