Loading

Les artistes de rue font le plein

La 23ème édition du Festival des Artistes de Rue (FAR), du 21 au 23 août, a compensé bien des déboires des années précédentes. Deux jours radieux et un public très abondant ont permis, malgré un temps plus menaçant le dimanche, de battre bien des records.


Avec déjà plus de 17'000 visiteurs le premier soir, le vendredi, le pari était quasiment gagné et les mauvais chiffres de l'année précédente (à peine plus de 20'000 pour tout le week-end) s'effaçaient. Autour de chaque groupe d'artistes, le public s'est installé en nombre dans une Vieille Ville en liesse, comme chaque année. Au total, l'estimation de fréquentation pour les trois jours est de 30'000 visiteurs, le dimanche étant un peu moins favorable avec la pluie qui a menacé toute la journée mais a attendu la fin de la manifestation pour se manifester !


L'emblème du FAR grimpe sur la Maison du Conseil et illumine les rues de la Vieille Ville.

Le niveau de la compétition a été très élevé cette année. Le succès permet aux organisateurs de faire un tri sévère parmi les offres. Le duo du Clap Clap Circo (ci-contre) présente une palettes des arts du cirque, mais n'a pas rencontré les faveurs du public.

Si l'acrobatie humoristique et le cirque déjanté (ci-dessus à gauche Compagnie Escalofriky) sont toujours très présents à Vevey, on a assisté cette année à un certain retour de la magie (ci-dessus à droite Domi Circo). C'est un art difficile avec des spectateurs en cercle et relativement éloignés. 


Si le Grand Prix, décerné pour la 1ère fois par le public, est allé au duo canadien Les Dudes, la présence de Japonais a été très remarquée avec le 2e prix revenant à Yosuke Ikeda et le 3e à ACE-K. On voit ci-dessus ce dernier lancer une balle dans un bac situé à l'extrémité d'une perche de 10m posée sur son menton !


Jonglage avec des torches enflammées pour Tinco Fontalicio (ci-dessus) et prouesse avec un vélo vraiment petit (!) pour Edgar Groll (ci-dessous).

Grâce à la présence de la grande foule partout dans la Vieille Ville, tout le monde a fait de bonnes affaires: les artistes dont les chapeaux ont été apparemment bien remplis, et les stands des organisateurs qui assurent l'équilibre financier de cette manifestation véritablement portée par tous les commerçants et amis du cœur de Vevey.
Mais, pendant ce temps, les Shadoks pompaient... euh, pardon, les bénévoles bossaient !