Loading

Vevey Rétro retrouve ses marques sur la Place du Marché

Pour sa 10ème édition à Vevey sous ce nom, Vevey Rétro avait choisi de mêler ses carrosseries anciennes et vintage aux flonflons du Marché folk, en choisissant la date des 29 et 30 août 2015  Si la cohabitation sur une demi-place chacun le matin a causé quelques frustrations, les amateurs de belles voitures anciennes ont pu regagner tout l'espace nécessaire dès l'après-midi et toute la journée du dimanche, sous un soleil radieux.


La pression était forte à l'entrée de la Place du Marché encore le dimanche, avec une longue procession de voitures anciennes qui attendaient de pouvoir s'installer. Sous la chaleur d'un été généreux, les conducteurs et leurs passagers ont souffert, même ceux qui avaient la chance d'avoir amené leur maison avec eux !

 

Le choix des organisateurs de placer leur manifestation le dernier week-end d'août au lieu du premier de septembre les a contraints à cohabiter avec les stands du dernier Marché folk. Cela n'a visiblement pas gêné les différents publics présents sur la place; badauds et clients du marché se sont joyeusement mélangés avec les passionnés de mécanique ancienne.
Si la coordination avait été peaufinée avec la Société de développement, organisatrice des Marchés folk, il semble que les marchands eux-mêmes aient été surpris de cette présence inhabituelle. Cela a particulièrement été difficile pour le parcage des camionnettes, la moitié ouest de la place étant réservée pour Vevey Rétro.
Les autorités avaient préféré cette solution de cohabitation à celle adoptée l'an dernier, à savoir octroyer toute la Place aux vieilles voitures et déplacer le marché sur le quai Perdonnet. Cela n'était guère envisageable pour une manifestation aussi courue que le Marché folk.

Avec le soleil qui a régné sans partage pendant ces deux jours, les conditions ont été complètement différentes de celle de l'année dernière. C'est dire que, vu la chaleur, ce ne sont pas les berlines capitonnées et les fourrures ou couvertures des vieilles dames qui ont suscité le plus d'intérêt.
Les excursions-promenades, ouvertes aux public sur inscription sur place, ont confirmé le succès inégalable des cabriolets et autres voitures de sport décapotables. Et pas seulement pour la beauté de la mécanique !

 


Les deux-roues n'étaient pas en reste, avec à la fois une longue rangée de vespas et autres scooters installée devant la Grenette et quelques modèles d'anthologie bichonnés par des passionnés comme cette BSA de 1952.


Dans les voitures, il y a les petites pour les Grands... et les petites pour les Petits !


Les voitures très anciennes exercent toujours un attrait certain, même chez les plus jeunes visiteurs.


Il y a les voitures qui font rêver, celles qu'on loue éventuellement pour un mariage ou une fête parce qu'elles sont trop belles et surtout trop chères pour qu'on puisse les acheter, comme ces deux Excalibur (ci-dessus). Et puis il y a les voitures qui ont de la gueule mais qu'on trouve parfois dans un vieux garage, qu'on retape avec soin entre amis, et qu'on vient présenter à Vevey Rétro pour montrer l'exemple, comme cette Peugeot 402 de 1932 (ci-contre).

La Carrosserie Moretti, ou le succès international d'un designer veveysan


Vevey Rétro accueillait cette année en son sein une manifestation très spéciale, en lien direct non seulement avec le monde de l'automobile mais également avec des Veveysans. On ignore généralement qu'un de nos ressortissants est l'un des plus célèbres designers de carrosseries en Europe. Il s'agit de M. Dany Brawand, décédé malheureusement il y a deux ans, qui était le fils de l'ancien Municipal Marcel Brawand. Il a fait l'essentiel de sa carrière en "customisant" des voitures de série, généralement des Fiats, dans la réputée maison turinoise Carrozzeria Moretti. Une association régionale organise chaque année un rendez-vous pour les amateurs de belles carrosseries Moretti et elle avait choisi, pour sa 7ème édition, de venir à Vevey pour pouvoir rappeler également la mémoire de Dany Brawand.

Le stand Moretti était, qui présentait une dizaine de modèles carrossés spécialement, était délimité par de grands panneaux qui présentaient les dessins et épures réalisés pas Dany Brawand.


La soeur de Dany Brawand, Mme Josine Brawand-Devaux, qui vit actuellement en France, avait fait avec plaisir le voyage de Vevey pour rendre hommage à son frère (ci-dessus en rouge).


Directeur et propriétaire de la Carrozzeria portant son nom, M. Moretti était également présent à Vevey durant ce week-end. Il a maintenu les contacts avec les fans de son écurie et rencontré à cette occasion les autorités veveysannes.