Loading

Pour ses 300 ans, le Messager Boiteux s'expose au Musée historique


D'autres photos suivront après Pâques...

Pour marquer les 300 ans de son existence, l'Almanach du Messager Boiteux a droit à une exposition rétrospective au Musée historique de Vevey, dont le vernissage a eu lieu le 3 avril 2007. Malgré la période des vacances, la grande foule était présente pour cette manifestation qui a permis d'entendre les explications des responsables de l'exposition ainsi qu'une lecture de textes choisis d'anciens numéros.

Hôtesse des lieux, Mme Françoise Lambert, conservatrice du Musée historique, a accueilli cette foule inattendue avec grande satisfaction. Elle a précisé que cet anniversaire, mémorable surtout parce qu'il s'agit du plus vieil almanach encore en vie dans le monde, avait été également l'occasion de confier à des élèves de l'Ecole d'art de Lausanne un mandat un brin provocateur: celui de redessiner la couverture du Messager Boiteux ! Les résultats surprenants de cette démarche sont exposés dans les combles du Musée et font partie de l'événement.
Commissaire de l'exposition, Mme Marjorie Guisan, archiviste de la Ville de Vevey, a expliqué la démarche et fait un bref historique des liens de l'Almanach avec notre ville. Elle s'est réjouie en particulier d'avoir disposé, grâce à la société éditrice Saüberlin & Pfeiffer aujourd'hui installée à Châtel-St-Denis, d'exemplaires uniques des tout premiers numéros, dont plusieurs sont exposés dans les vitrines. Elle a également évoqué la présentation systématique qui est faite dans l'exposition des rubriques fixes et de leur évolution au fil des siècles dans le Messager Boiteux.
L'intérêt était également de rencontrer pour la première fois les personnes qui réalisent concrètement cet Almanach, MM. Keller, porte-parole de l'entreprise, et Roger Simon-Vermot, rédacteur responsable. Celui-ci a mis l'accent sur l'évolution des techniques en parallèle avec la stabilité du contenu des rubriques au travers des années, rencontrant toujours le même intérêt auprès des lecteurs modernes.

Au terme de la partie officielle, Mme Nathalie Pfeiffer accueillait dans les combles le public pour une lecture "à l'ancienne". Comme lors des veillées d'antan, elle a mis en scène un choix de textes parfois amusants, parfois mélo-dramatiques, mettant en évidence le rôle essentiel d'information que jouait ce journal avant l'apparition de la presse périodique.

L'exposition demeure visible jusqu'au 9 septembre 2007.

Dans cette rubrique