Loading

La pluie s'invite à la Brocante et au Triathlon des enfants

Installée vendredi 5 septembre sous un beau soleil, la Brocante a connu un week-end plus difficile que ce démarrage, avec la pluie qui s'est invitée tout le samedi avec obstination. Les autres manifestations de ces deux jours ont également souffert de l'humidité: le Triathlon de la Riviera et le Festivalocal.

Un jour exécrable sur trois, le pourcentage est encore acceptable. Fort heureusement, un temps radieux le dimanche a quelque peu fait oublier les sueurs froides et les affaires manquées du samedi.

Le même constat vaut pour le Festival du Local, le lieu culturel caché derrière SwissMedia. Les concerts du vendredi n'avaient pas attiré la grande foule, mais paradoxalement la pluie du samedi n'a pas empêché une centaine de passionnés de venir soutenir la scène rock locale. Et le dimanche, avec son programme familial qui accueillait Jacky Lagger, a connu une bonne fréquentation.
Quant au triathlon, les épreuves du samedi réservées aux enfants ont attiré près de 400 Kids, montrant que cette discipline se rit de la pluie.

A la suite du récent décès de Gérald Dubois, qui en assurait l'organisation depuis de nombreuses années, c'est l'Association Vevey Est qui a accepté de reprendre au pied levé cette manifestation. Francis Baud (à gauche) et Philippe Aubert (Président) avaient le sourire vendredi lors de l'ouverture, et l'ont retrouvé dimanche en fin de manifestation (ci-dessus).

L'animation musicale avait été soignée et donnait dans l'original. Vendredi, le groupe des Gadjos a conquis les visiteurs avec son jazz manouche élégant (ci-dessus à droite).

 

Idéalement située sur le bord du lac, la Brocante de Vevey mérite le détour déjà simplement pour apprécier le coup d'oeil... et les rencontres insolites qu'on pouvait y faire !

Le Festivalocal offrait sa scène en particulier aux groupes qui répètent dans son caveau, comme les jeunes et prometteurs musiciens des Hellnuts (ci-dessous).

Durant la pluie de samedi, le public s'est réfugié sous le bâches hâtivement montées ou a supporté stoïquement la pluie. L'ambiance était maintenue, entre les concerts, par les percussionnistes débridés, qui ont également fait des apparitions dans les rues de la ville.
Ce festival, dont c'était la 2e édition, est également une occasion pour les artistes du bâtiment de la rue du Panorama d'exposer leurs oeuvres, que ce soit la peinture ou la sculpture.

La pluie n'est pas l'ennemie du triathlète, même chez les petits champions. Comme le disait Philippe Moraz au nom des organisateurs: "On est mouillé, mais il y a autant de monde que les années précédentes.". D'ailleurs, l'annulation du Triathlon de Genève en raison des mauvaises conditions atmosphériques a fait que des participants déçus se sont rués sur Vevey. Ils ont pu prendre le départ dans les catégories 6 à 15 ans du samedi, l'épreuve de Vevey s'étant déroulée malgré la pluie. Au total des courses du samedi, ce sont 350 concurrents environ qui ont terminé la course, soit quasiment le même nombre que l'an dernier.
Le dimanche, les épreuves réservées aux sportifs Elite et aux équipes ont pu se dérouler dans les meilleures conditions possibles, avec le retour du soleil.

Les papas sont bien utiles: comme aides de course lors des transitions, et pour consoler les déçus. Quant à l'organisateur, il doit pouvoir compter sur près de 80 bénévoles, qui aident les jeunes concurrents lors des moments difficiles, comme la sortie de l'eau ou le démarrage en côte à la sortie de la piscine.


Avec les encouragements des parents tout au long de la course, l'effort est plus supportable. Et la récompense est tellement belle lorsqu'on se retrouve sur le podium.

Dans cette rubrique