Loading

La Fête du 1er Août 2010 sous le soleil

Dimanche 1er Août 2010 a été ensoleillé à Vevey, et la Fête nationale s'est mêlée harmonieusement à la manifestation nautique Léman Tradition. Une averse tombée en début de soirée a un peu rafraîchi l'atmosphère sans empêcher le bon déroulement du feu d'artifice.

Comme cette année 2010 devait être très encombrée durant le tournant entre les mois de juillet et d'août, il avait été décidé que la Fête nationale ne se déroulerait pas comme d'habitude sur la Place Scanavin. Celle-ci était de plus occupée par les gradins du Cinéma en Plein Air, ce qui aurait rendu l'exercice difficile.
D'entente entre la Municipalité et la Société de développement (SDV), la Fête nationale s'est donc déplacée sur le quai Perdonnet, devant l'Alimentarium.
Cela lui a donné plus d'espace et, surtout, un superbe dégagement sur le lac et les montagnes. Dans cet écrin somptueux, de plus agrémenté d'un temps superbe, les festivités se sont mêlées avec aisance dans le programme des animation de Léman Tradition.
Le dimanche 1er Août a donc été le point culminant de trois jours de liesse sur les rivages veveysans, incluant tous les événements comme la kermesse de la Société de sauvetage le Vétéran avec l'inauguration de son nouveau bateau, l'habituel marché du dimanche à Vevey Orient et le Marché folklorique. Celui-ci, pour l'occasion, s'était encore étendu et disposait d'une succursale supplémentaire à l'Alimentarium.

 

Point fort de la Fête nationale, les couleurs suisses sont hissées avec le salut des drapeaux des sociétés locales.

Traditionnellement, la Fête nationale débute à Vevey par une cérémonie commémorative sur l'esplanade Saint-Martin. Un hommage est rendu par un membre de la Municipalité aux morts pour la patrie et une gerbe est déposée devant la stèle du Monument aux morts. Cette année, c'est le Municipal Jérôme Christen qui s'est acquitté de cette démarche protocolaire.


La gerbe déposée devant la stèle.


Le Municipal Jérôme Christen a déposé la gerbe devant la stèle du monument.

Les drapeaux des sociétés locales saluent le monument.


En matière de musique, La Lyre (ci-dessus) a assuré le programme officiel alors que les Trompes d'Hauteville (à droite) ont présenté des animations musicales durant la journée.

Les tables installées par la Société de développement ont rencontré un franc succès. Outre le stand de nourriture organisé par la SDV, de nombreuses échoppes offraient aux promeneurs des plats de la Terre entière.

Le soir, après une averse orageuse en tout début de soirée, les dîneurs sont revenus dès la pluie finie pour manger et profiter des feux d'artifice.


Lors de la partie oratoire, le représentant de la Municipalité, M. Jérôme Christen (ci-dessus) a raccroché son discours aux projets en cours à Vevey. Il a pu ainsi communiquer des informations appréciées sur les délais et échéances prévisibles pour différents bâtiments en voie de rénovation.

Nouveau Président du Conseil communal, M. Vladimir d'Angelo (ci-contre) a tenu la partie traditionnelle qui consiste à lire le Pacte de 1291. Il y a introduit une variante intéressante en utilisant les quatre langues nationales pour ce faire.


Le Marché du dimanche à Vevey Orient a pleinement bénéficié du soleil radieux et des nombreux visiteurs venus pour la Fête nationale, Léman Tradition et la Kermesse du Vétéran.

Plus dense et plus spectaculaire d'année en année, le feu d'artifice est un rendez-vous incontournable du 1er Août à Vevey.

Cette année encore, il y avait des milliers de personnes sur tous les quais, sans compter les visiteurs par bateaux ni ceux qui regardent depuis les hauts.
Ces derniers manquent toutefois une partie du spectacle, puisque la caractéristique du feu veveysan est qu'il est composé de plusieurs étages. Ce qui se passe directement au-dessus de l'eau joue un rôle important dans le spectacle et doit être vu depuis la rive du lac.


Les lampions et les feux de bengale ont toujours la cote chez les enfants et auprès des parents.


Les gens n'ont pas été rebutés par la pluie du début de la soirée et sont ressortis en nombre pour venir voir les feux sur les quais.