Loading

Présentation publique de la nouvelle fresque de Gilamont

Lundi 27 septembre 2010 à la presse et mardi 28 à la population du quartier, les autorités communales veveysannes ont présenté la fresque achevée sur la première tour de Gilamont. En présence de l'artiste, Frank Bouroullec, et de tous les autres partenaires, cette réalisation a suscité un écho extrêmement positif, ainsi que la présentation du projet prévu pour la seconde tour.


Comme la fresque sur la tour blanche était déjà dévoilée depuis quelques jours, la surprise a surtout consisté lors de la conférence de presse du lundi matin, pour les médias, en la présentation du projet prévu pour la tour anthracite. Alors que la tour blanche illustre le Charlot comédien, Frank Bouroullec a choisi d'axer la fresque de la seconde tour sur l'homme Charlie Chaplin, avec son parcours et ses talents multiples.


La fresque est visible sur la tour blanche, même si tous les échafaudages ne sont pas encore retirés des autres façades.

Le projet pour la tour anthracite présente le Chaplin musicien et compositeur, directeur d'orchestre également. Les tours de New-York rappelle son arrivée en Amérique et ses débuts à Radio-City. A droite, on retrouve le clip de fin de ses films, avec les ronds qui rétrécissent et les perforations de la pellicule, s'achevant sur une dédicace signée Charlie Chaplin.

De nombreux médias avaient répondu à l'invitation de la commune. Vu le temps radieux, la conférence de presse a pu se dérouler directement au pied des tours. Outre ls journalistes, les représentants des sponsors étaient également présents, ainsi que des maîtres d'état oeuvrant sur le chantier de rénovation des tours. Et quelques habitants des tours sont également venus suivre les discours et présentations, montrant l'intérêt que la population du quartier attache à cette réalisation.

Organisée par le Délégué à la communication de la ville, M. Pierre Smets (ci-dessus en pull noir), la conférence a permis aux réalisateurs de l'oeuvre de s'exprimer: M. Halim Bensaïd (photo de gauche), responsable de l'entreprise lyonnaise Cité Création en charge des fresques; M. Lionel Chiché (photo de droite à gauche), architecte, et M. René Bänninger (à droite), chef de projet pour la ville de Vevey.

Quelques invités de marque ont également marqué cette manifestation de leur présence, comme les promoteurs du futur Musée Chaplin à Corsier. La visite la plus surprenante et la plus élégante a pourtant été celle de Mme Oriane Collins (ci-contre avec MM. Bouroullec et Bensaïd, épouse du célèbre musicien très actif à Montreux Phil Collins.

Mardi soir, c'était au tour de la population du quartier d'être invitée à une cérémonie marquant l'inauguration officielle de la première fresque. Ils ont été nombreux à venir au RKC, mêlés aux représentants des autorités politiques locales et régionales, pour assister à la manifestation, rencontrer les créateurs et déguster un buffet pantagruélique. Le moment fort de la soirée a toutefois été l'apparition surprise d'un des enfants de Charlie Chaplin, le plus jeune, Christopher, qui est né ici et habite toujours dans la région. Visiblement ému lui-même de cet événement, il a exprimé sa fierté de voir l'histoire de son père rappelé sur un support aussi monumental. 


Christophe Chaplin était très souriant et un peu ému, puisqu'il découvrait pour la première fois la fresque rappelant l'histoire de son père. Pour les habitants du quartier, ce fut également une belle surprise que cette visite, peu de gens connaissant les enfants Chaplin résidant toujours dans la région, comme Géraldine et William, qui se fondent complètement dans la population.

Habitants du quartier et membres des autorités locales ou régionales ont participé avec plaisir à une petite manifestation sympathique et fort bien approvisionnée en boissons et collations.

Même la musique s'était mise au diapason de Gilamont, les intermèdes sonores étant assurés par Henri Hubert et son accordéon (ci-dessous à gauche), accompagné de Mme Marlyse Schmied, ainsi que par Mme Nathalie Jendly (ci-dessous à droite) qui a chanté deux airs des films de Chaplin, accompagnée par Mme Marie-Claire Viale.


En sortant de la fête, la vue de la tour et de son décor dans le crépuscule était saisissante.
Frank Bouroullec a profité de la soirée pour y associer l'un des peintres muralistes de Cité Création, Emmanuel Brun dit Manu.