Loading

Trois jours de brocante aux Galeries du Rivage

Comme à l'accoutumée, les Galeries du Rivage ont accueilli du 4 au 6 mars une brocante de qualité. Le fait qu'il faille payer l'entrée assure pratiquement que les visiteurs se laisseront tenter par un achat raisonné ou coup de coeur.

La belle salle des Galeries, qui accueillait le week-end précédent les motos rutilantes, s'est adaptée sans problème à l'ambiance plus feutrée de la brocante et de l'antiquaille.
Les chalands pouvaient trouver de tout pour satisfaire leurs goûts les plus divers, des meubles aux habits en passant par les papiers (jounaux, gravures, cartes postales) et les jouets ou les machines.


La brocante, ce sont aussi des artisans qui font vivre et revivre les chefs-d'oeuvre d'hier et d'aujourd'hui.


Parmi les meubles, un stand présentait quelques pièces sublimes, comme cette console Art Déco de couleur amarante.


Une liseuse de l'époque Napoléon (ci-dessus).

Un appareil de reproduction mécanique de la musique, à base de tuyaux à vent, précédant les disques à sillons (ci-contre).

Toute brocante se doit d'avoir au moins un stand de cartes postales. Classées par régions et communes, voire par thématiques, elles attirent les collectionneurs en tous genres.


Dans les habits, il y a des sous-catégories, comme les fourrures par exemple.

Le golfeur contrôle le principal couloir d'accès à la brocante, comme un clin d'oeil aux visiteurs (ci-contre).


Sur un stand tourné vers l'artisanat traditionnel, on trouve également des ouvrages de tissu, comme ici la dentelle d'art (ci-dessus).