Loading

Les pavés de la Vieille Ville fleurissent à nouveau

La 19ème édition du Festival des artistes de rue a pris ses quartiers dans la Vieille Ville du 19 au 21 août 2011, le plus souvent sous le soleil. La journée des familles, le dimanche, a permis à l'Alimentarium de s'associer à l'événement.

La ville était en fête, et la 19ème édition s'est révélée un aussi grand succès que les précédentes. Et comme les organisateurs nous annoncent un 20ème anniversaire exceptionnel, on ne peut que se réjouir de voir cette manifestation prendre une importance sans cesse croissante dans la vie estivale de Vevey.

 

Plusieurs commerçants s'étaient associés à la manifestation, comme la librairie Payot qui avait monté toute une vitrine sur le sujet.


L'Australien Leopardoman a obtenu le pavé de bronze.

Strings on fire n'a pas convaincu le jury autant que le public.


Le Français Baptiste Dragon (ci-dessus) mêle jonglage et délire, et c'est cette seconde facette qui lui a valu le prix Glops de l'humour. Quant aux Sudaméricains d'Arritmados (à gauche), ils ont impressionné par leurs acrobaties sans entrer dans la liste des prix.


Le jury s'est attelé à sa tâche avec une constance remarquable, tous ses membres suivant ensemble les mêmes spectacles pour éviter les différences de visionnement. On voit ci-dessus M. Benoît Frund, responsable de Cully Jazz, et Mme Esther Mamarbachi, journaliste de la TSR.

L'Australienne Tina Green maîtrise les houla-hops, le monocycle et le feu, et s'amuse à cumuler les difficultés. Mais elle non plus n'est pas montée sur le podium.

Avec le beau temps, la fréquentation du public a été très importante durant les deux journées du concours, le vendredi et le samedi. Le dimanche a été plus calme mais tout le monde avait le sourire à l'issue de cette édition 2011. Les bénévoles ont répondu également en nombre, comme le Municipal Marcel Martin et son épouse Ruth, fidèles du stand des raclettes.

Samedi soir, la cérémonie de remise de prix a attiré la grande foule sur la Place Scanavin. Elle a été l'occasion, comme chaque année, d'une congratulation entre organisateurs, artistes et bénévoles.

La partie la plus importante était naturellement le palmarès, auquel les spectateurs peuvent chaque année participer en attribuant leur propre prix.
Le pavé d'or est allé à l'Australienne Thamour Kate Blomfield pour un spectacle de cirque et d'humour TV-reality Me. Un second Australien est monté sur le podium en la personne de Leopardoman, pavé de bronze. L'argent est revenu à l'Autrichien El Diabolero, dont la spécialité est, comme son nom l'indique, le diabolo.

Le prix du public est revenu, comme souvent, à une école de cirque. Ce sont les Chablésiens d'Artscénik (ci-contre) qui l'ont emporté, avec un spectacle au scénario ambitieux même s'il manque encore un peu d'enchaînement.


Entré en fonction l'automne dernier, le nouveau Président de l'Association du Festival, M. Olivier Savary, a connu l'épreuve du feu lors de cette remise de prix.

 

Le Pavé d'or a été remis à Thamour Kate Blomfield par le juré
M. Benoït Frund.


Alors que le début de son numéro est très classique, avec du jonglage et de l'acrobatie, le Français Basile Dragon termine en petite tenue dans un final un peu déjanté. Cela lui a valu le prix de l'humour.

 

C'est la journaliste Esther Mamarbachi qui a remis
le Pavé d'argent à El Diabolero.


L'Alimentarium s'est associé au Festival pour la journée du dimanche, pour laquelle l'accès au musée était libre. Les numéros se sont succédé sur le parvis, un emplacement particulièrement éprouvant pour les artistes en raison de la chaleur.


Pour l'Alimentarium, le dimanche était l'occasion d'un grand pique-nique. Le personnel avait préparé amoureusement de quoi désaltérer et rassasier les nombreux promeneurs qui ont profité de la journée pour visiter le musée et les jardins.