Loading

L'été prend fin en douceur

Ce début du mois de septembre 2011 connaît un temps bien plus régulier et doux que les deux mois d'été. La baignade a pu se poursuivre et les amateurs de soleil ont eu le content de bronzage. Le Kids Triathlon en a également bénéficié.


Jusqu'à mi-septembre, le soleil s'est montré largement assez généreux durant la journée pour inciter les amoureux du lac et de la baignade à ne pas délaisser les rives. Le solarium des Bains-Payes a en particulier conservé tous ses amateurs de bronzage.

Le Jardin Doret, la plage publique de la ville, a bénéficié de deux week-ends ensoleillés. On y a presque plus vu de baigneurs que durant le mois de juillet, particulièrement frisquet cette année.

 

 

 

La zone herbeuse du bord du lac, aussi bien au quai Ansermet qu'au Jardin Doret lui-même, ont été très fréquenté. Même la pataugeoire (ci-dessous à droite) a conservé de nombreux "clients" malgré le fait qu'elle ne soit pas chauffée.

Au Jardin du Rivage également, le lac et la fontaine aux hippocampes ont constitué un pôle de baignade comme en plein été.

Kids Triathlon le samedi 3 septembre 2011

Plus de 400 enfants ont participé à l'édition 2011, répartis en six catégories pour Filles et Garçons. Après un parcours de 20 à 100m dans la piscine, les enfants partaient pour un parcours à vélo de 900 à 1700m et finissaient avec une course à pied de 500 à 1100m.

 

 

 

 

 

 

Avant de se lancer à l'eau, les petits garçons de la catégorie Puces s'échauffent en faisant mousser la piscine aussi fort qu'ils peuvent.


A la fin du bassin, les membres du Vevey-Natation sont là pour aider les enfants à sortir de l'eau. Après quoi, c'est la zone de transition, où l'on s'équipe pour l'épreuve de vélo.


Les officiels sont également là pour aider à démarrer à la montée du parcours cycliste, à deux ou à trois roues.

La nouvelle Municipale des sports, Mme Elina Leimgruber était particulièrement intéressée par son fils, aidé par papa à se changer après la nage.

Le dernier tronçon, celui de la course à pied, sert habituellement à départager les meilleurs, même dans les petites catégories. Les filles de la catégorie des Puces, âgées de 5 à 6 ans, ne paraissent avoir aucun problème pour entamer cette ultime épreuve à fond de train.

 

A l'arrivée, on est surpris de voir l'état de fraîcheur des plus jeunes.