Loading

Plan-Dessus bouillonne de culture

A une semaine de l'inauguration des fresques de Gilamont, le quartier de la Place Robin vivait ce week-end des 1/2 octobre 2011 deux événements culturels: la création de la fresque à Robin et les portes ouvertes du collectif RATS à la rue du Nord.

Les jeunes artistes dont le projet avait été retenu pour orner l'édicule situé en bordure sud de la Place Robin se sont mis au travail samedi matin. Mais l'utilisation d'une peinture spéciale, longue à sécher, a nécessité beaucoup plus de temps que prévu, En fin de matinée, un seul module était achevé et le deuxième était juste entamé.

Il faudra donc encore certainement une semaine avant que la fresque soit achevée et présentée à la population du quartier.

Le collectifs de jeunes artistes plasticiens RATS s'est fait connaître depuis deux ans par des animations culturelles en ville ainsi que par une expositio remarquable à l'ex-EPA l'automne dernier.

Les "RATS" ont eu la chance de dénicher un atelier certes un peu difficile d'accès, mais vaste et suffisamment éclairé pouvant accueillir la demi-douzaine d'artistes concernés.

Samedi 1er octobre, les jeunes artistes avaient conviés habitants du quartier et amateurs d'art à une journée portes ouvertes dans la cour de l'entreprise Zweifel où se trouve leur atelier. Ils ont ajouté la musique à la mini-expo qui occupait les lieux pour l'occasion.

Durant la dernière semaine de septembre, une nacelle vertigineuse est allée se percher sur la face de la tour blanche à Gilamont. Les peintres muralistes et l'artiste Franck Bouroullec lui-même ont mis la main à la pâte, à 40 mètres d'altitude, pour retoucher certains dessins apparus un peu fade par comparaison avec la tour noire récemment achevée. C'est en particulier la célèbre "danse des petits pains" qui a bénéficié de ces retouches.

L'effet est saisissant et remporte tous les suffrages.