Loading

Rousseau a 300 ans et arrive à faire rire

Dans le cadre du tricentenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau, les habitants de la Riviera ont la possibilité d'assister à une création pleine d'humour, La Farce du Devin. Déjà présentée à Montreux et à Vevey, elle sera encore présentée sur la Place de l'Hôtel-de-Ville dimanche 19 août à 16h.

C'est un Rousseau tout jeune qui arrive à Clarens et tombe amoureux de la région. Le paysage, l'air, les habitants: tout lui plaît. Il décide de s'y installer et de créer une pièce de théâtre bucolique. Elle doit même être jouée séance tenante, au marché de Vevey le samedi suivant !
Cette farce très drôle, qui met très bien en scène le décalage entre la réalité des gens et ce que Rousseau en perçoit, est due à la plume de Sophie-Valentine Borloz et de Dominique Würsten, celui-ci assurant également la mise en scène.

Une centaine de spectateurs ont assisté à la représentation dans la cour du Château, au Musée historique de Vevey.


Dominique Würsten suit avec attention le jeu de ses acteurs, qu'il connaît bien au Théâtre des Trois-Quarts.

Rousseau a compris que les pièces sur les Vaudois ne peuvent avoir du succès qu'à Paris ! Il finit par accepter la collaboration insistante de "Deux-Vins", qui deviendra le "Devin" dans la version définitive du "Devin du village".


Les deux récitantes, Alenka Chenuz et Natacha Noël.

Pierrot (Olivier Lambelet) et Pierrette (Pauline Klaus) jouent avec délice ce double rôle, paysans vaudois pur sucre et personnages fantasmés de Rousseau.