Loading

Table ronde Mondialisation

Table ronde 
Mondialisation placements éthiques et fonds de pension
Agenda 21 Vevey

Mais qu'est-ce qu'ils font de mon argent ?

Lundi 12 novembre 2001 à 19h30

Vevey - Salle du Panorama Rue du Panorama 17

Entrée gratuite

Table ronde avec:

Claude Richard
Directeur général des Retraites Populaires

Jean-Paul Vaney
Centre patronal vaudois

Dominique Biedermann
Directeur de la fondation Ethos

Edouard Dommen
Economiste & éthicien (ancien de la CNUCED)

Indira Tasan, modératrice 
Rédactrice en chef, Banco 

programme donné sous réserve de modifications

Partenariat avec:
Des églises réformées, catholiques et évangélique de la Riviera

Placements éthiques et fonds de pensions

Nous vivons dans une société où la sphère financière a pris ces dernières décennies une importance considérable et toujours croissante. Les valeurs cotées en bourse sont diffusées dans de nombreux médias et de plus en plus de Suisses (1 sur 3) achètent et vendent des actions.
Des transactions gigantesques sont effectuées chaque jour. Certaines ont un impact favorable sur l'emploi ou le développement d'un pays. D'autres, orientées dans la perspective d'un profit maximal à court terme, ont par contre des conséquences désastreuses sur la qualité de vie d'êtres humains et/ou sur l'environnement. 

Dès les années 70, des investisseurs ont décidé de boycotter des entreprises qui produisaient de l'armement, du tabac, de l'alcool, ou du commerce avec le régime d'apartheid d'Afrique du Sud.
Cette approche d'exclusions et de boycott a laissé la place dans les années 80 à une approche plus "positive". Celle-ci consiste à repérer les sociétés particulièrement respectueuses de valeurs éthiques que l'investisseur veut promouvoir. 

Par exemple, des entreprises réalisant un effort particulier pour la création et le maintien d'emplois, la fidélisation de leurs clients et fournisseurs, sur leur rôle d'entreprise citoyenne ou encore sur la protection de l'environnement naturel.

Depuis une dizaine d'années, de nombreux investisseurs parmi lesquels des fonds de pensions souhaitent incorporer des critères non financiers dans leur choix de placement sans pour autant sacrifier une partie de la rentabilité financière.

Pour satisfaire cette demande, des fonds de développement durable basés sur une approche intégrée ont vu le jour. Les entreprises sont sélectionnées sur la base d'un premier filtre financier permettant d'assurer leur durabilité financière. Celles-ci font ensuite l'objet d'une analyse environnementale et sociale (conséquences de l'activité de l'entreprise sur l'environnement et les êtres humains). Celles qui répondent à ces trois critères sont en première place dans l'achat des titres alors que celles qui ne répondent pas à ces derniers critères restent dans le portefeuille dans une moindre mesure. L'investisseur pourra ainsi, par son statut d'actionnaire, sensibiliser l'entreprise moins bien cotée aux enjeux du développement durable. La fondation de placement Ethos propose ce type de fonds comme d'autres telles que Nest et Prevista

Extraits adaptés de "Pour des placements responsables" Pain pour le prochain"


Caisses de pensions et développement durable

Les caisses de pensions de l'Etat de Vaud (CPEV) et intercommunale de pensions (CIP) des retraites populaires, dans lesquelles chaque fonctionnaire cotise, ont effectué depuis trois ans certains placements dans la Fondation Ethos (5% des titres). Les premières expériences sont positives et selon la direction, un recul d'encore quelques années sera nécessaire pour évaluer objectivement ce type d'investissement.
Ces placements complètent les investissements classiques à caractère durable tels que l'immobilier locatif principalement ou les actions de sociétés de première qualité.
La politique de placements est définie par le Conseil d'administration des caisses. Une allocation stratégique des actifs est déterminée à un horizon de 5 ans et une allocation tactique annuellement.
Chaque mois les résultats financiers sont examinés et les sujets d'importance traités.

A Vevey, un sondage est en cours afin de connaître l'avis des employés de la ville sur la question des fonds éthiques. Une démarche analogue pourrait être introduite auprès des enseignants, ou d’autres employés de la fonction publique. 

Les cotisants à la CPEV peuvent se manifester auprès de leur caisse pour en savoir plus et le cas échéant, montrer leur intérêt pour ce type de placement.

Pour en savoir plus:
 Mettre votre argent au vert, guide des placements responsables en Suisse, Déclaration de Berne et WWF
 Pour des placements financiers responsables, repères éthiques et pratiques, Pain pour le prochain 
 Investir responsable, de Banco hors série no 2, octobre 2001
 Les placements éthiques, Alternatives Economiques, hors série pratique no 6, 2e trimestre 2001



Michel Bloch
délégué au développement durable pour la ville de Vevey
021 925 53 55 – fax 021 925 53 59
michel.bloch@vevey.ch
Ville de Vevey 
Agenda 21 
Case postale
1800 Vevey 2

Dans cette rubrique