Loading

Un car trouve une place de parc inattendue...

Grande animation lundi matin 3 juin 2013 sur la Place du Marché: un car régulièrement stationné a quitté tout seul au petit matin sa place de parc pour glisser vers le lac et se retrouver immergé par 6m de fond. Les badauds et les médias ont assisté avec intérêt à son repêchage, terminé en début d'après-midi.
Le véhicule avait été parqué sur la Place du Marché tard dans la nuit de dimanche à lundi. Il s'agit d'un car qui effectue régulièrement des transports entre Vevey et la Macédoine. Le chauffeur avait laissé son véhicule, presque neuf puisqu'il n'avait que trois mois, sur le parking légèrement en pente avant d'aller se coucher à l'hôtel. Il s'est mis en mouvement tout seul, pour une raison qui n'a pas été encore déterminée avec certitude par les enquêteurs.


Peu avant 14h, le car arrive enfin sur le plan incliné qui va lui permettre de sortir du lac. Le barrage flottant installé toute la matinée par les pompiers afin de prévenir une éventuelle pollution si le réservoir s'était vidé a été retiré.

La webcam du Musée de l'appareil photographique est très instructive (photos ci-dessus). A 5h30, on voit deux cars parqués l'un à côté de l'autre. A 6h, celui qui était le plus en avant s'est mis en mouvement, est entré dans le lac... et flotte gentiment à une vingtaine de mètres du bord ! Quelques minutes plus tard, le car va couler à pic en avant du débarcadère et s'immobiliser sur le bord immédiat de la falaise sous-lacustre longeant la rive, deux roues en équilibre dans le vide.


Les premières intervention des plongeurs de la gendarmerie est de fixer un câble à l'essieu arrière pour éviter que le car ne s'abîme dans les profondeurs, perdu définitivement.


Les seules traces du passage du car: un vauban écrasé et quelques objets bousculés.


Avec cet événement, Vevey a focalisé l'attention de tous les médias. Deux équipes de télévision en permanence sur place durant toute la matinée, avec des flashes toutes les demi-heures: bien des organisateurs de manifestations aimeraient pouvoir susciter un tel intérêt !

A la pause de midi, de très nombreux badauds ont profité pour assister aux travaux de tractage du véhicule immergé au moyen d'un véhicule tracteur capable de déplacer les soixante tonnes que pesait le car rempli d'eau.

Juste avant midi, l'avant du car apparaît. Afin de lui permettre de passer sans trop de difficultés certains obstacles immergés, notamment les pieux de la scène de la Fête des Vignerons de 1999, les plongeurs en ont soulevé l'avant au moyens de gros ballons jaunes.

Après un tractage lent et minutieux, le car est presque complètement dégagé de son linceul liquide vers 13h30. Mais il n'est pas encore possible de le sortir complètement de l'eau en raison d'avaries constatées à l'essieu avant.

Lorsque le car sort de l'eau, on constate en effet que les roues avant sont complètement disloquées, rendant impossible un roulage normal. Cet avarie s'est certainement produite au moment où le car a coulé brutalement et est venu s'écraser sur le fond lacustre.