Loading

Grands débuts des Marchés folkloriques

Assez tardivement en cette année 2013, les Marchés folkloriques ont connu leur premier samedi, le 13 juillet, sous un soleil retrouvé. Et ces huit rendez-vous traditionnels ne manqueront certainement pas d'attirer les amateurs aussi nombreux que d'habitude.

Grand chef de ces Marchés folkloriques au nom de la Société de développement (SDV), Jean-Louis Kaniewski soigne ses serveuses avant que ne démarre la grande dégustation. Sous la Grenette, pour le prix d'un verre à dix francs, on peut se resservir jusqu'à plus soif. Et il n'y a pas eu d'excès pour ce premier marché !

Chaque samedi, la Grenette accueille une fanfare ou un orchestre. Et la tradition veut que ce soit l'harmonie municipale veveysanne, La Lyre, qui s'y colle le premier et le dernier samedi des Marchés folk.
Sous la direction de son chef Philippe Demierre, elle a fait étalage de ses qualités habituelles. Cette formation fait véritablement honneur à notre ville tant par son jeu que par l'enthousiasme et le plaisir qu'affichent tous les musiciens.
Comme la tradition s'est instaurée sous l'égide de Jean-Louis Kaniewski, il y a deux passages obligés dans ces matinées: l'hymne vaudois à 11h et l'hymne nationale à midi !

Les Marchés folkloriques accueillent également des stands d'artisans régionaux, sous le contrôle toujours de Jean-Louis Kaniewski. Et le stand d'honneur est offert à l'entreprise viticole offrant le vin. Ce premier samedi, selon la tradition, c'était les caves de la Ville de Vevey qui étaient de piquet, avec un stand tenu par MM. Gilles Altermath, Chef du service des finances, et Jean-François Fardel, adjoint chargés des vignes (ci-dessous à droite).

Parmi les animations incontournables de cet événement, il y a les joueurs de cor des Alpes et les lanceurs de drapeau. Cette véritable attraction pour les touristes se déplace dans toute la ville et anime toute la Vieille Ville en plus du marché.

La "seconde scène" des Marché folkloriques se tient à la Place de l'Hôtel-de-Ville. On y trouve le même stand de dégustation de vins ainsi qu'une animation musicale de qualité, avec un orchestre et souvent des prestations de danses folkloriques. Et c'est également là qu'on peut se procurer des photos des éditions précédentes des Marchés folk.

Nouvelle accessibilité de la Place du Marché
Si certains s'inquiétaient de l'effet que pourrait avoir le c hangement de sens de circulation à la rue de Lausanne sur le bon déroulement des Marchés folkloriques, ils ont dû être rassurés. La circulation descendante a été canalisée sur une seule piste, l'autre, le long de la Grenette, étant un espace réservé aux piétons et protégé par des vaubans. Et les deux passages à piétons ont parfaitement été respectés par les automobilistes - peu nombreux - qui ont emprunté cette voie le samedi matin.