Loading

L'Oriental est maintenant hors d'eau

Une petite cérémonie a marqué, jeudi 23 janvier 2014, la pose du bouquet au chantier de l'Oriental. Les maîtres d'état et les ouvriers ont été conviés à un petit apéritif en fin de journée, en compagnie des responsables de la commune associés au projet ainsi que des futurs utilisateurs.

La durée du chantier étant très concentrée, les étapes se sont enchaînées très rapidement. Après la sécurisation des niveaux et la démolition des structures internes des bâtiments, l'excavation du sous-sol a apporté son lot de surprise. La découverte d'un ancien mur d'enceinte a suscité l'intervention des archéologues cantonaux, et c'est en novembre dernier que la reconstruction a commencé. Aujourd'hui, le gros oeuvre est achevé et le bâtiment est hors d'eau.
Dans huit mois à peine, l'Oriental doit être disponible pour le début d'une nouvelle saison théâtrale. Le 5 février, c'est le Conseil communal qui est convié à visiter ce chantier qui s'achemine rapidement vers son terme.


Le point de situation a été fait par l'architecte en charge du chantier, Mme Zahnd (ci-dessus) ainsi que par le Chef de service de la commune M. Lehrian et la Municipale Mme Leimgruber (ci-contre).

Si les travaux d'infrastructure dans la salle et sous celle-ci sont impressionnants, le développement le plus intéressant est la création d'une salle de répétiion sur les combles du côté de la rue. Ce vaste lieu, bénéficiant d'une très belle hauteur, coiffera de ses grandes baies vitrées le bâtiment de l'Oriental, l'équilibrant par rapport à ses voisins.