Loading

Fête nationale et Léman Tradition sous le soleil

Après un mois de pluie, c'est presque miraculeux que les fêtes du 1er Août aient pu se dérouler sous le soleil. Du 31 juillet au 2 août 2014, les barques latines et diverses attractions ont animé les quais, qui ont en particulier fait le plein lors du feu d'artifice de la Fête nationale.


La présence des barques à voiles latines La Vaudoise, La Neptune, La Demoiselle et La Savoie, de la galère La Liberté, de la cochère L'Aurore et de différents autres navires anciens a attiré durant trois jours un nombreux public. Il a apprécié toutes les animations offertes par l'association Léman Tradition, tout comme l'événement particulier de la Fête nationale le 1er Août. Mais ce qui a suscité le plus d'émerveillements et de photos, cela a été la parade des vieux bateaux, qui ont accueilli également de nombreux passagers pour les croisières organisées durant les trois jours.

Les festivités ont commencé jeudi 31 juillet avec l'ouverture officielle de Léman Tradition. L'animation la plus spectaculaire a été à nouveau le grand orchestre des cors des Alpes, qui réunissait une vingtaine de musiciens en cercle sur le quai Perdonnet.

La partie officielle a accueilli son lot de discours. Après les mots de bienvenues du Syndic Laurent Ballif, c'est le Président de l'association, M. Alexandre Lachat (au centre) qui s'est félicité des bonnes conditions dans lesquelles pouvait se dérouler cette 13e édition. Les autorités cantonales étaient bien représentées, avec le Président du Grand Conseil, M. Jacques Nicolet (ci-dessus à gauche) et la Conseillère d'Etat Mme Nuria Gorrite (ci-dessus à droite).


Si les bateaux, et les croisières qu'ils permettaient aux amoureux de vieux gréements, étaient les vedettes de la manifestation, d'autres animations et présentations ont eu lieu, comme celle du paddle board (ci-dessus).

La journée du vendredi a été placée sous le signe de la Fête nationale, avec dès le début de la matinée une activité fébrile sur le quai pour le petit-déjeuner offert à toute la population (voir ci-dessous). Dès 8h, les premiers visiteurs se sont présentés devant les stands de la Société de développement (SDV), qui était responsable de tous les emplacements devant l'Alimentarium jusqu'à la Place du Marché pour cette journée.

 

 

 

La partie solennelle s'est jouée près de la tente devant l'Alimentarium, avec le hisser du drapeau pendant que les sociétés locales présentaient leurs couleurs.


Traditionnellement, c'est le Président du Conseil communal qui a ouvert la partie officielle, avec la lecture du Pacte de 1291. Cette année, c'est M. Bastien Schobinger qui s'en est acquitté. La Municipalité était représentée par la Vice-Syndic, Mme Elina Leimgruber, revêtue des couleurs veveysannes.


En début de matinée, une gerbe a été déposée devant le monument aux morts à Saint-Martin


Des animations spécifiques de la Fête nationale ont agrémenté cette journée, comme des danses folkloriques ou les porteurs de sonnailles.

Après avoir profité des animations de la journée et mangé aux différents stands sur les quais, un public de plusieurs milliers de personnes s'est rassemblé vers 22h30 pour assister au feu d'artifice, offert par la ville de Vevey avec l'appui financier des communes de Corseaux et Corsier.

 

Durant les trois journées de Léman Tradition, les visiteurs et les promeneurs ont pu apprécier diverses animations aquatiques ou aériennes. Il était en particulier possible de faire des tours en voiture amphibie, soit modèle civil, soit modèle militaire.

Dans les airs, des démonstrations de vol acrobatique ont eu lieu à intervalles réguliers par des machines des années 1930/1940. On a ainsi pu apprécier un Morane 317 (ci-dessous à gauche), un biplan Bücker réalisant des acrobaties époustouflantes (milieu) et le chasseur Morane D3801 (ci-dessous à droite).

Le samedi a vu des démonstrations étonnantes avec des chiens Terre-Neuve, spécialisés dans le sauvetage en mer. Ces animaux très impressionnants, aux capacités de nage surprenantes, ont une puissance telle qu'un seul d'entre eux a pu manoeuvrer et tracter la barque L'Aurore, pesant près de 4 tonnes avec son équipage.