Loading

Le Conseil boucle son ordre du jour avant l'été

 

La séance de relevée du 25 juin 2015 a suivi le schéma attendu, avec tout particulièrement la désignation du Bureau qui fonctionnera pour la dernière année de législature. Le Conseil a également adopté le projet de vélostation à la gare et s'est offert un petit débat sur les déchets.

Pour voir la vidéo de ce Conseil:
http://www.vevey.ch/N15627/conseil-communal-du-25-06-2015.html

Comme cela se fait habituellement, les différents objets de l'ordre du jour ont été traités pendant les "pauses" nécessaires au dépouillement des différents votes nécessaires à la constitution du nouveau Bureau.
En ouverture, le Président a assermenté Mme Yasmina Khelifi en remplacement de M. Bertolini pour le groupe des Verts.


Le Président Bastien Schobinger n'a pas manqué de fleurir sa Secrétaire, Mme Carole Dind. 

En juin, le Conseil doit élire son nouveau Bureau qui fonctionnera pour l'année politique, de juillet 2015 à juin 2016, soit la fin de la législature actuelle. Les postes sont attribués sur la base d'un tournus fixé en début de législature et qui est très généralement respecté.
Le nouveau règlement prévoit que le vote peut avoir lieu à main levée lorsqu'il y a le même nombre de candidats que de postes à pourvoir. A la demande de M. Lisboa (PDC), cependant, le Conseil a accepté de maintenir le vote à bulletin secret pour les trois postes de président et vice-présidents.
C'est ainsi que le premier Vice-Président, M. Peter Schuseil (Vevey Libre) a été élu à la Présidence avec un très bon score, 72 sur 78 voix exprimées. Le premier Vice-Président sera M. Eric Studer (Alternatives), élu par 51 voix sur 79 bulletins rentrés, et le second Vice-Président M. Karim Jerbia (Socialiste), 60 sur 78 bulletins.
Les postes de scrutateurs et scrutateurs suppléants, eux aussi déterminés par tournus, ont été attribués par simple vote à main levée sans aucune opposition.

 

Mme Yasmina Khelifi a été assermentée pour le Groupe des Verts.

Pendant que se déroulaient les opérations de dépouillement, le Conseil s'est attelé au reste de l'ordre du jour. Le seul préavis restant de la séance précédente, proposant la création d'une vélostation à la gare, a ainsi focalisé tout l'intérêt. Visiblement, les conseillers ont été beaucoup plus diserts que le 18 juin, qui avait vu le Conseil adopter sept préavis pratiquement sans discussion.
La commission avait admis le projet de la Municipalité à l'unanimité. Il s'agit de construire sur l'ancien quai de chargement de la Poste un espace fermé permettant de ranger à l'abri 130 vélos (et dans une étape ultérieure 160) et une trentaine de deux-roues motorisés. Des casiers seront également disponibles pour ranger du matériel voire recharger les batteries des véols électriques. L'abonnement mensuel devrait être de 15 francs pour les vélos et de 22 francs pour les motos, annuellement respectivement de 130 et 180 francs. L'exploitation sera assurée par convention avec l'OSEO, qui gère déjà les stations de vélos en libre service de Vevey.
Le budget d'investissement pour ce projet d'environ Fr. 260'000.- n'a pas suscité d'opposition, mais la question de la participation éventuelle des communes voisines a été abondamment débattue. Si quasiment tous les orateurs ont admis qu'il ne fallait pas attendre un co-financement pour réaliser ce projet, bon nombre ont émis le désir de prévoir des tarifs différenciés pour les Veveysans et les habitants de communes qui auront contribué à la construction. Les autres se verraient donc infliger un tarif supérieur.
Cette demande a fait l'objet d'un amendement déposé formellement par M. Patrick Bertschy (PLR). Le Conseil a toutefois refusé assez nettement d'imposer cela à la Municipalité, par 39 non contre 34 oui et 5 abstentions. Les conseillers se sont donc contentés du voeu figurant dans le rapport de la commission et qui demandait à la Municipalité d'étudier la possibilité d'avoir des tarifs différenciés. Dans le même ordre d'idée, Mme Isabel Jerbia (Soc) a demandé que la même réflexion soit menée pour étudier un tarif allégé pour les étudiants/apprentis.
Au vote final, l'objet a été accepté à une très large majorité avec juste l'opposition d'une partie du Groupe PLR.


Le nouveau Président, M. Peter Schuseil, officiera dès le 1er juillet et jusqu'à la fin de la législature, le 30 juin 2016.

Une des communications de la Municipalité a également suscité un débat assez nourri. Il s'agissait du texte par lequel l'Exécutif communiquait les décisions qu'il avait prises sur la base du rapport final de la Commission désignée pour étudier les solutions à apporter à la question des déchets.
Au nom de cette commission, Mme Sarah Hodgson (Verts) a lu une déclaration liminaire demandant au Conseil de ne pas entrer dans le détail de ces propositions mais de s'en référer aux commissaires (priés de se lever dans la salle) pour d'éventuels éclaircissements.
Cela n'a pas empêché plusieurs conseillers d'ouvrir un débat assez chaud sur certaines mesures, en particulier celle concernant l'évacutation des objets encombrants. Il est prévu en effet que le demandeur doit être présent lors du ramassage et qu'il est responsable des objets déposés, ce qui a paru irréaliste à plusieurs.
L'intention de réduire à 15 le nombre d'éco-points a également suscité des inquiétudes, en particulier en raison des incertitudes concernant le ramassage du compost et des déchets de table. L'annonce que la future déchetterie ne sera pas encore disponible durant cet été a été une source d'irritation.

M. Eric Studer a été désigné comme premier Vice-Président.

Après une intervention du Syndic Laurent Ballif qui a communiqué au Conseil les sujets traités ces derniers mois par la Conférence des Syndics, trois interventions ont été déposées par des conseillers.
La première a été une interpellation de M. Jérôme Christen (Vevey Libre), qui est revenu sur la situation du Jardin Doret. Les riverains continuent à se plaindre des nuisances sonores récurrentes durant la belle saison, malgré les affirmations de la Municipalité selon lesquelles Sécurité Riviera surveille la zone. C'est ce que lui a répété le Municipal Etienne Rivier, en charge de la Sécurité, selon les rapports de police en mains des autorités. La Municipale Annick Vuarnoz a également évoqué l'intervention de structures de prévention communales et privées dans ce secteur, pour juguler également certains risques de consommations illégales.
Deux motions ont également été déposées, qui toutes deux ont été renvoyées à l'étude d'une commission après que le Conseil eut refusé de les renvoyer directement à la Municipalité.
La première provient des Verts, par Mme Christiane Lavanchy, et demande de maintenir la zone du Stand et des Toveires en verdure. Ainsi que l'a exprimé le Syndic, cela mettrait à mal diverses planifications cantonales et communales qui considèrent toute la zone de La Veyre, entre Fenil et Hauteville, comme un pôle de développement indispensable à l'économie vaudoise. La commission ad hoc présentera son rapport et le Conseil tranchera définitivement lors d'une séance ultérieure.
La seconde motion a été déposée par M. Michel Agnant au nom de Vevey Libre et demande qu'on instaure un principe d'"intangibilité du patrimoine". Cela signifierait que toute parcelle faisant partie de l'espace communal ne pourrait jamais être vendue, à moins qu'une commission spécialisée ne l'accepte, et toujours avec compensation. Cet objet a égalemetn paru nécessiter une étude en commission avant décision, comme l'a demandé réglementairement un cinquième du Conseil.


Le second Vice-Président est M. Karim Jerbia.


Discours d'adieu un peu nostalgique, mais avec une touche d'humour, de M. Marcel Martin.

La dernière partie de la séance a repris le protocole habituel qui a vu le Président sortant de charge faire un discours-bilan de son année de charge. M. Bastien Schobinger s'est félicité de l'encadrement dont il a bénéficié, avec sa Secrétaire Mme Carole Dind et les personnes qui, au Greffe municipal, sont en charge du Conseil. Il a pu s'immerger dans la vie veveysanne à l'occasion de 60 invitations et représentations dans les milieux les plus divers. Le Syndic Laurent Ballif a également remercié le Président sortant en relevant sa très bonne maîtrise à la fois du règlement, des dossiers et des conseillers bavards !
Cette année, un chapitre supplémentaire a été ajouté au protocole avec le discours d'adieu du Municipal Marcel Martin, qui a annoncé son départ pour le 30 juin 2015. Il a passé en revue ses 9 ans de Municipalité ainsi que les épisodes parfois difficiles qu'il a connus, que ce soit au SIGE ou pour la gestion des déchets. Il a terminé, comme à son habitude, par une boutade humoristique en précisant que, bien qu'il a ait de nombreux prétendants à son poste, il n'a pas demandé de pas-de-porte ! Le Syndic a également rappelé les années qu'il a passées au côté de son collègue, que ce soit au Grand Conseil ou à la Municipalité.

Au terme de la séance, Mme Norma Riesne, au nom de l'UDC, parti du Président sortant, a annoncé que le jeton de présence de cette séance serait attribué aux troupes scoutes de Vevey, puis tous les conseillers ont été conviés à une agape au Café du Port.