Loading

Le Conseil limite la vente des actions et les ouvertures des magasins

Lors de sa séance du 3 mars, le Conseil communal a corrigé deux préavis de la Municipalité: les actions CVE nominatives seront conventionnées et les magasins ne pourront pas ouvrir jusqu'à 19h tous les jours ou 21h le jeudi.

Retransmise par ICI-TV, la séance a duré jusqu'à près de 23h30, mais elle a été fertile en débats et même en surprises. Au nombre desquelles ont pouvait compter la présence dans les bancs réservés au public d'un "indien" bien connu venu certainement pour les colonies des Monts-de-Corsier. Mais le Conseil n'a pas abordé ce sujet.




Si les débats ont été longs, c'est que plusieurs sujets graves et importants pour l'avenir de la ville, voire de la société vaudoise, ont été abordés. On voit ci-dessus le conseiller communal socialiste Serge Ansermet, qui est intervenu vigoureusement pour s'opposer à la vente des actions de la Compagnie vaudoise d'électricité (CVE), estimant qu'il s'agissait d'un mauvais signal à donner. La Municipalité précisait cependant bien dans son projet qu'elle avait décidé de ne vendre que les actions au porteur (4950), mettant ses actions nominatives (13'320) dans le pool des collectivités publiques devant permettre de conserver le contrôle de la distribution d'électricité en mains publiques.
Une position médiane suggérée par le Syndic M. Dominique Rigot fit l'objet d'un amendement, permettant au Conseil de confirmer sa volonté de conserver les actions nominatives. Les conclusions inclurent la phrase: "de conventionner les 13'320 actions CVE nominatives détenues par la Commune afin de garantir un noyau important d'actionnaires composé de collectivités publiques". Avec cet amendement, le préavis municipal fut accepté largement. Ainsi, le sacrifice fait par la conservation des actions nominatives (plus de 15 millions) donne un signe clair par rapport à la vente des actions au porteur (un peu plus de 6 millions), destinée à financer les travaux urgents de la Salle del Castillo.

Le débat le plus touffu a porté sur le nouveau règlement des heures d'ouverture des magasins. Des positions très contradictoires se sont exprimées, et plusieurs votes furent acquis d'extrême justesse.
Le plus déterminant fut le premier vote, fait au bulletin secret à la demande d'une partie du Conseil. Il s'agissait de choisir entre la situation actuelle (ouverture chaque jour jusqu'à 18h30 et le jeudi jusqu'à 20h) et la proposition municipale (19h et 21h). La commission avait majoritairement rejeté cette proposition (6 contre 4), et c'est finalement par 38 voix contre 37 que le le Conseil a suivi sa commission et et que le statu quo fut conservé !
Les autres propositions de la Municipalité furent par contre acceptées, à savoir:
-  la possibilité de remplacer l'une des nocturnes de Noël par un dimanche après-midi,
-  l'ouverture des magasins familiaux de 6h à 21h tous les jours, y compris les jours fériés; le Conseil est même allé plus loin en portant l'heure de fermeture à 22h durant l'été (proposition de Vevey Libre).

 

Les autres objets de l'ordre du jour n'ont pas suscité de gros débats.

Les 13 personnes comprises dans 9 demandes d'agrégation à la bourgeoisie ont toutes reçu le droit de cité veveysan.

Deux crédits supplémentaires ont été acceptés pour un montant total de Fr. 84'000.-. Il s'agit d'entériner les dépenses causées par le transfert du Secrétariat général de l'Education dans les locaux libérés par la Justice de Paix à la Cour-au-Chantre, et de celles provenant du regroupement à Vevey des Centres sociaux de Vevey et La Tour-de-Peilz.

La petite parcelle de terrain communal de 359 m2 située à côté de l'Office AI, à l'av. Général-Guisan, a été vendue pour un montant de Fr. 1'250'000.-à l'Etablissement cantonal d'assurance incendie (ECA). Cette cession permet à Vevey de récupérer son investissement tout en ayant élargi le trottoir dans cette zone. Quant à l'ECA, il pourra construire pour l'Office AI l'extension dont celui-ci a besoin, à l'emplacement de l'actuel petit parking extérieur (cf photo à gauche).



Dans cette rubrique