Loading

100e anniversaire du train Vevey-Châtel le 3 avril 2004

C'est le 2 avril 1904 qu'était inaugurée en grand pompe la nouvelle liaison ferroviaire Vevey - Châtel-St-Denis. Elle était née sous l'égide des chemins de fer veveysans (CEV), qui exploitaient déjà une liaison Vevey-Chamby.
La nouvelle ligne empruntait le même tracé jusqu'à la gare de St-Légier, puis enjambait la Veveyse par le pont de Fenil, construit tout spécialement pour le nouveau train. Le tracé longeait ensuite l'ancienne voie Vevey-Châtel, dans le creux de la vallée, et émergeait à l'entrée de Châtel-St-Denis pour se raccorder à la ligne Châtel-Bulle.

Le petit train a vécu au gré des soubresauts économiques de la région. Liaison indispensable au début du 20e siècle, il souffrit de la première guerre mondiale mais reprit son essor ensuite. Il transportait alors régulièrement plus de 200'000 passagers par année, avec une pointe journalière de plus de 10'000 personnes un jour d'août lors de la Fête des Vignerons de 1927.
Sous l'emprise de la crise des années 30 puis de la seconde guerre, il perdit sa rentabilité et les pouvoirs publics durent intervenir pour le sauver. L'essor des transports routiers dans les années 50 marqua son déclin définitif, et il ne survécu que sous transfusion de fonds publics.
En mai 1969, il fut l'une des innombrables victimes de la désaffection des transports par rail, comme les trams dans des nombreuses villes et nombre de petites lignes régionales. Il fut remplacé par une ligne routière gérée par les GFM, empruntant la route nationale passant par Chardonne et Jongny. Cet axe étant très chargé à certaines périodes, ce ne fut qu'à l'ouverture de l'autoroute, au début des années 80, que la régularité des horaires put se rapprocher de ce que pouvait offrir le train avec son trajet en site propre.
Au moment de la fermeture de la ligne, le matériel de voie fut rapidement démonté et réutilisé par les CEV pour l'entretien de la ligne Vevey-Les Pléiades. Le tracé, quant à lui, est demeuré quasiment intact, seule une maison ayant été construite à St-Légier sur l'emplacement de l'ancienne ligne. Mais ce tracé constitue aujourd'hui un circuit idéal de promenade, en pente douce et sans obstacle.

  Gare de Châtel-St-Denis en 1905

La visite de l'ancien tracé dans les gorges de la Veveyse

A l'occasion de ce centenaire, un groupe de passionnés comptant parmi les animateurs du Musée du Blonay-Chamby s'est approché de l'Office du Tourisme de Châtel pour lui proposer l'organisation d'une manifestation commémorative. Celle-ci a eu lieu durant le week-end des 3/4 avril, avec une cérémonie officielle le samedi matin. Celle-ci a réuni les autorités des localités directement concernées par l'ancienne ligne, soit des représentants des Municipalités de Châtel, Corsier, St-Légier et Vevey. Tout ce beau monde a pu profiter d'une excursion avec le petit train touristique de Rathwel, qui, pour l'occasion, a emmené le cortège officiel sur le tracé originel de feu le centenaire.
A l'auberge de Fenil, qui était l'ancienne gare des Monts-de-Corsier, officiels et invités ont entendu plusieurs exposés, dont une présentation très fouillée de M. Castella, historien amateur et amoureux des trains. Les discours officiels ont mis l'accent sur le trait d'union important qu'a constitué ce petit train pour toute une population rurale de la Veveyse fribourgeoise, qui a pu ainsi s'accrocher aux wagons du développement industriels de la Riviera.

A l'issue de cette partie officielle, les invités ont visité l'exposition réalisée par un passionné du Blonay-Chamby qui s'est également intéressé à cette ligne, M. Charles-Maurice Emery. Installée dans une galerie au-dessus de l'Office du Tourisme de Châtel, elle a accueilli de nombreux visiteurs durant tout le week-end. Un DVD présentant la ligne était également en souscription, et les auteurs de l'exposition réfléchissent à la possibilité d'en faire une plaquette commémorative.


Le train de Rathwel à la gare de Fenil

Trois des quatre communes représentées (de g. à d.): M. Michel Henry, Syndic de Corsier; M. Joe Genoud, Syndic de Châtel; M. Laurent Ballif, Municipal de Vevey. Le Syndic de St-Légier, M. Ernest Cardis, est derrière l'appareil ! 

 

Téléchargement de l'affiche de cette journée commémorative sous forme PDF (215 k).

 

 

Les photos de cette manifestation ont été prises par M. Ernest Cardis, Syndic de St-Légier, que nous remercions de nous les avoir mises à disposition.



L'exposition était présentée au-dessus de l'Office du tourisme de Châtel

Dans cette rubrique