Loading

Un orage violent et des vents tempétueux frappent Vevey et la Riviera

A nouveau des trombes d'eau sur Vevey le 29 juillet 2005

Les habitants de Vevey et de la région se trouvant à l'étranger qui prendraient connaissance de cet évènement sont instamment priés de se renseigner pour savoir si leur logement a subi des dégâts. La police de la Riviera est à disposition pour des renseignements éventuels au n° de téléphone 021 925.52.11
Lundi 18 juillet 2005 vers 15 heures 30, un orage très violent a frappé Vevey et la Riviera. Cet orage, accompagné de vents tempétueux et d'une averse de grêlons, a causé de nombreux dégâts : arbres déracinés ou cassés, toits endommagés et nombreuses tuiles arrachées, certains galetas innondés, une multitude de vitres cassées. Les cultures et la vigne ont également beaucoup souffert, ayant été localement hâchées par les grêlons. De nombreuses voitures ont également eu le pare-brise endommagé par la grêle, des phares brisés et la carrosserie marquée.


 
Le grand séquoia du Jardin du Rivage a été abattu par le vent

Le Municipal Pierre Ducraux (photo de gauche) était bien emprunté pour faire évacuer ce colosse de plus de 20 tonnes. Aucune scierie de Suisse n'est capable d'utiliser des fûts de cette taille. Il a fallu se résoudre à faire débiter le tronc et à broyer les branches et le feuillage.

 
Au Jardin Doret, les jardiniers ont coupés plusieurs grosses branches qui menaçaient les baigneurs au bord du lac.

 
Fruits sauvages et fruits cultivés ont été également frappés, comme les pommes dans les vergers ou les cosses de marrons frappées par les grêlons.
 
L'un des grands cèdres du Parc du Panorama a été gravement déséquilibré par la chute d'une de ses branches maîtresses. Plusieurs autres arbres de la ville ont été soit brisés, soit endommagés d'une manière irrémédiables et devront être abattus. C'est le cas notamment d'un pin du Jardin du Rivage, fendu dans la longueur (photo ci-dessous).

  Le toit de la Préfecture a également été endommagé. Quant au vent, sa puissance a eu des effets surprenants. Les jardiniers de la ville ont ainsi retrouvé une chaise longue en plastique perchée presque au sommet du grand peuplier à l'angle du casino, à près de 12m du sol ! (photo ci-dessous).

Les rues et les promenades de la ville étaient jonchées de feuilles, de branchages et de débris divers. Les hommes de la voirie ont mis plusieurs jours à rendre aux trottoirs leur aspect normal.

Les dégâts les plus importants se situent dans la zone Rue du Lac, Rue du Simplon et Rue d'Italie, où un toit a été complètement arraché (Rue du Simplon 45), la ligne électrique des VMCV coupée et de nombreux velux et toits endommagés. Certaines rues des hauts de la Ville de Vevey (Plan-Dessus) ont été obstrués par les arbres couchés en travers de la route.

Les vitres et couverts ont payé un lourd tribut à la grêle. Les simples vitrages orientés à l'ouest ont été troués comme du papier par les énormes grêlons poussés par le vent. Ci-dessous, on voit l'état d'un des vitraux de l'église Notre-Dame après le passage de l'orage.

Les services communaux (SDIS, Police et voirie notamment) sont intervenus pour sécuriser les zones dangereuses et déblayer les divers débris (branches, feuilles, tuiles, etc.).

Dans la plupart des cas, ce sera à l'ECA de payer... les pots cassés !


Dégats aux stores du CEPV, comme pour de nombreux autres bâtiments scolaires.

 
Divers bâtiments communaux, comme ici la Grenette, ont subi des dégâts. Pour la commune, la facture estimative est d'environ 500'000 francs.


Des pédalos de location ont été soufflés par le vent contre le carrousel situé à quelques dizaines de mètres


Le toit en cuivre de l'immeuble de la Vaudoise, dont la charpente a brisé la ligne aérienne des bus dans sa chute, a été arraché par le vent à l'entrée de la rue du Simplon (photo ci-dessous). Survolant les bâtiment de toute la vieille ville, les tôles coupantes ont fini leur course folle contre la façade de l'Hôtel de Ville, sans faire de blessés heureusement.


Par endroit, c'est de véritables mares que devaient traverser piétons et automobilistes (ci-dessus à Vevey, ci-dessous à Montreux).

Dans cette rubrique