Loading

Début le 5 août 2005 du Festival de l'AQV à la Valsainte

Depuis vendredi 5 août, le festival mis sur pied conjointement par l'Association du Quartier de la Valsainte (AQV) et le Bar du Bout du Monde a débuté dans le petit théâtre naturel que constitue la cour de la Valsainte. Les spectacles ont lieu tous les week-ends jusqu'à fin août. En cas de mauvais temps, les spectacles sont déplacés à la salle du Bout du Monde.

Le premier spectacle était assuré vendredi 5 et samedi 6 août par la jeune chanteuse argentine vivant à Lausanne Maria de la Paz. Elle avait déjà chanté il y a quelques semaines dans l'ancienne prison de Vevey lors de la manifestation Incarnacération.
Les premiers concerts ont heureusement échappé à l'ondée, et un nombreux public a été heureux de se retrouver dans la petite cour si agréable de la Valsainte.


L'entrée se fait par la rue du Collège uniquement.


La cour de la Valsainte ne peut guère accueillir que 150 personnes au maximum. On y a pourtant ménagé des emplacements où discuter un moment avant, pendant et après les spectacles. Il est possible d'y manger jusque tard dans la nuit, ce qui est très utile pour les noctambules.

A gauche, M. Jean-Louis Rebetez, rédacteur de Vevey-Hebdo, engrange des informations pour le prochain numéro de son journal. Il est ici avec Mlle Maria de la Paz à l'issue de son spectacle.

Dimanche soir 7 août a eu la première improvisation de Benjamin Cuche, qui loge depuis quelques années dans la cour de la Valsainte elle-même. Il était accompagné à la guitare par Randolph Hunziker

Se basant sur des dessins réalisés par le public, le maître improvisateur a non seulement séduit, mais également diverti au plus haut point les spectateurs de tous âges.


Naturellement que, en matière d'improvisation, le spectacle se renouvelle à chaque fois. Mais, sur la base de la prestation hilarante de Benjamin Cuche subtilement appuyé par la guitare à tout faire de Randolph Hunziker, il est bon de rappeler que le duo sera encore en action le mercredi 10, dimanche 14 et mercredi 17 août prochain !

Son morceau d'anthologie aura certainement été l'histoire du petit canard noir, qui lui a permis de brosser un tableau attendri et ironique des habitants de la cour de la Valsainte.

Dans cette rubrique