Loading

On évacue les alluvions à l'embouchure de la Veveyse

Après trois ans sans entretien, l'embouchure de la Veveyse a subi durant le mois de juillet l'invasion des alluvions. Pour éviter de voir un atterrement trop important, la ville fait effectuer en ce début septembre des travaux importants de déblaiement.

C'est habituellement chaque année que la terre charriée par la Veveyse doit être évacuée. Mais la canicule de 2003 et une année peu boueuse en 2004 ont permis de reporter cet entretien. Cette année, par contre, les déluges d'eau, de boue, de cailloux et de bois qui se sont produits en juillet mais également ces derniers jours a rendu un déblaiement absolument urgent. Le lit normal de la rivière était en effet complètement obstrué, et les eaux devaient se faufiler parmi les bancs de sable pour retrouver le lac.

 

La pelle mécanique a d'abord creusé le lit naturel et constitué un chenal pour laisser passer l'eau, accumulant les déblais retirés en gros tas directement dans le lac. Depuis lundi 12 septembre, la noria des camions permet de sortir du lac et de la rivière ces alluvions encombrantes.

La nécessité de faire ces travaux s'est révélée particulièrement évidente en raison des très fortes précipitations qui se sont abattues sur Vevey durant le week-end des 10/11 septembre. La Veveyse est sortie de son lit primaire, envahissant toute la largeur de l'espace endigué.

Lorsque les camions ont commencé leur ballet lundi matin, la pelle mécanique avait fort à faire pour arracher les alluvions du pied des tas constitués la semaine précédente, avec le flot violent des eaux qui heurtaient la barrière constituée par ces amas de graviers et de pierres.

   

Dans cette rubrique