Loading

Le Conseil communal de Vevey en course d'école à Fully le 1er octobre 2005

Le Président du Conseil communal, M. Jean-Pierre Boillat, avait le privilège, comme ses prédécesseurs, de fixer le but de la "course d'école" de l'organe délibérant veveysan. C'est ainsi que les conseillers et conseillères sont allés à Fully pour récolter les châtaignes.

Le choix de Fully s'explique par le fait que la commune valaisanne avait invité Vevey en remerciement du geste fait par les autorités veveysannes lors du grave glissement de terrain qui s'était produit à Fully le 15 octobre 2000. La montagne dominant le village avait alors dévalé la pente pour s'arrêter juste en bordure de la grand-route. Un important mouvement de solidarité à l'échelle de la Suisse, auquel Vevey s'était associé pour 10'000 francs, avait aidé Fully dans les travaux de réaménagement. Outre la remise en état des zones ravagées, il a fallu construire un bassin de rétention pour les eaux et les boues, appelé dépotoir, qui a nécessité un assainissement en profondeur. 

Membre de l'Exécutif de Fully, M. Camille Carron (à gauche sur la photo ci-dessous) a accueilli  d'une manière chaleureuse les membres du Conseil communal de Vevey. Il a présenté sa commune, qui compte 7'000 habitants et 13 villages échelonnés de la plaine à la Dent de Morcle. Il a également accompagné la délégation veveysanne lors de la visite du village.


A l'heure de l'apéritif, M. Carron et le Président veveysan M. Jean-Pierre Boillat ont échangé les habituels cadeaux typiques de leurs régions respectives.

Pour marquer cette rencontre entre Fully et Vevey et en signe de remerciement, un châtaignier a été planté, portant une plaquette rappelant l'événement.

Fully est considéré comme la capitale de la châtaigne. Sa châtaigneraie s'étend sur 17 hectares, produisant 34 tonnes de fuits par année. L'accès aux arbres et le ramassages sont libres, mais on n'a le droit de ramasser que pour sa consommation personnelle. Il n'est pas non plus permis de prendre les châtaignes sur les arbres, mais seulement de ramasser ce qui est au sol.

Les conseillers communaux n'ont pas manqué (photo de gauche) de participer à la récolte de châtaignes. Ils se sont rendu compte que cette activité n'est pas sans danger pour qui n'est pas muni de solides gants de cuir !

 

Le week-end des 8/9 octobre marque la Fête de la Châtaigne à Fully.

Fully possède également un centre culturel, installé dans une ancienne usine électrique transformée. L'an prochain, la "Belle-Usine" organise un festival "Sion 2006", en clin d'oeil désabusé rappelant l'échec de la campagne pour l'attribution des JO au Valais en 2006.


La délégation veveysanne s'est rendue sur les lieux de la coulée. La ravine d'une trentaine de mètre de large (photo de droite) balafre toujours la montagne, cinq ans après l'événement. Les remises en exploitation se font progressivement.

Cette course du Président a été marquée par une ambiance détendue, les querelles partisanes étant laissées au vestiaire. Après le choc de la séance avortée du jeudi précédent, qui avait été marquée par des affrontements violents, cette sérénité retrouvée a été un soulagement pour tous les participants

La journée s'est achevée avec une brisolée, où les invités ont pu profiter de toute la richesse de ce type de menu.

Occasion de rencontre entre les Veveysans et des représentants des autorités de Fully, ce repas a été animé de nombreuses discussions amicales et détendues. 

   

Dans cette rubrique