Loading

Deux points noirs bientôt réglés par des ronds-points

En octobre ont débuté les travaux visant à transformer le dangereux carrefour situé à l'entrée du pont de Gilamont en rond-point. Le canton est maître d'oeuvre, Vevey et St-Légier cofinancent cette réalisation. Et au printemps devrait débuter la transformation du carrefour au bout de l'av. de Praz.

Le carrefour du pont de Gilamont est le principal point noir la région, et l'on y enregistre chaque année de nombreux accidents, dont certains très dangereux vu la vitesse à laquelle circulent les véhicules qui arrivent de l'autoroute. Comme le carrefour concerne une route cantonale, c'est l'Etat de Vaud qui est maître d'oeuvre. Toutefois, le canton a négocié avec les deux communes sur le territoire desquelles se situe physiquement le carrefour, Vevey et St-Légier, et ce sont finalement les trois partenaires qui se partagent à parts égales le financement du nouveau rond-point.

Au début de l'année prochaine, au moment où les travaux du pont de Gilamont seront terminés, la ville de Vevey poursuivra son opération de sécurisation de cette zone et mettant en chantier le rond-point prévu au carrefour de l'av. de Praz et de la route du Rio-Gredon (ci-dessous). Là aussi, les véhicules arrivant de Praz étaient en difficulté pour s'insérer dans le trafic descendant, le transit dans les deux sens sur la boucle de Gilamont étant rapide.
Ce double aménagement permettra également de faciliter l'accès aux nouveaux bâtiments construits dans l'espace entre l'av. de Praz et le chemin des Vignerons. Les habitants ne seront ainsi plus tentés d'opérer des manoeuvres périlleuses de rebroussement, ce qu'on constate aujourd'hui.

Dans cette rubrique