Loading

La Croix-Bleue inaugure ses locaux à la Monneresse le 1er février 2006

Une foule de représentants des autorités politiques et de responsables associatifs a assisté, mercredi 1er février 2006, à l'inauguration des locaux rénovés de la Croix-Bleue à la rue de l'Ancienne-Monneresse. Avec deux étages élégamment aménagés et pouvant accueillir une grande diversité d'activités, le bâtiment rebaptisé "La Monneresse" devrait jouer un rôle important dans la politique régionale d'insertion sociale et d'éveil culturel.

Désireuse de valoriser les nombreux locaux qu'elle possède dans le canton, la Croix-Bleue a confié à une fondation le soin de faire les transformations nécessaires afin de donner une nouvelle jeunesse à son patrimoine immobilier.
A Vevey, la démarche a représenté un investissement de près de 700'000 francs afin de réhabiliter les locaux situés dans le bâtiment de la rue de l'Ancienne-Monneresse.
La salle du rez-de-chaussée a été transformée en une très belle salle pouvant accueillir réceptions et activités, alors que la cave, dotée d'un sol en pavés de bois, permettra d'organiser cours et animations de théâtre ou de danse.

Un partenariat très large a été trouvé avec ACT (Action communautaire et toxicomanie), qui occupe déjà les étages du bâtiment. Sous l'appellation PAC (Plate-forme d'apprentissage culturel), label qui regroupe tous les intervenants actifs dans la réinsertion sociale dont les Services sociaux et l'Animation Jeunesse de Vevey, les responsables gèreront les locaux de la Monneresse. Ils seront mis à disposition pour des mesures d'insertion financées par le canton, pour des activités culturelles et toute autre occupation collective.

Président de la Fondation chargée de la valorisation de ces bâtiments, M. Philippe Quartier a utilisé l'image du soufflet, qui permet de faire rejaillir les flammes de braises qu'on croyait éteintes (photo ci-contre).

 
Pour marquer cette collaboration, M. Philippe Quartier (à gauche) a remis à M. Cédric Fazan, Président d'ACT et de la PAC, un soufflet tout neuf, qui sera chargé d'animer et de ranimer la flamme des utilisateurs des nouveaux locaux.

 

Le bâtiment veveysan a une histoire, puisqu'il a accueilli la section de la Croix-Bleue dès sa création à Vevey dans les années 1880. Une petite exposition historique au sous-sol retrace ces événements. On y voit notamment (photo ci-dessus) la carte d'adhésion de Marie Cornaz, épouse du premier bénéficiaire de cette action, le menuisier Cornaz, un ivrogne invétéré.
Le paradoxe est toutefois que la Croix-Bleue, en acquérant cet immeuble, prenait en fait la suite de la maison... Obrist. Les premiers travaux qu'elle dut entreprendre pour aménager les locaux furent d'évacuer le pressoir et de vider la cave aux vins ! Par la suite, le sous-sol fut encore occupé par le carnotzet de la police, jusqu'à ce que certains membres du comité s'émeuvent du tapage fait par les pandores au moment de sortir de leur cave... un peu trop joyeux.

Les travaux ont entièrement remis à neuf un bâtiment qui, selon les dires de l'architecte Claire Mollet, n'avait apparemment pas été touché depuis un siècle. La cave, en particulier, a perdu tout caractère fermé pour offrir un superbe espace clair et dégagé (photo de droite).

Dans cette rubrique