Loading

Le Conseiller d'Etat PY. Maillard vient soutenir le moral de ses troupes

Le Conseil intercommunal de la Région d'action sociale (RAS) ainsi que tout le personnel des Centres sociaux (CSI) de Vevey et Montreux ont assisté, mercredi 2 mars 2006 à La Tour-de-Peilz, à une conférence du Conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard et de son état-major. Il s'agissait de soutenir les équipes engagées dans l'épuisant transfert de dossiers sociaux à l'occasion de l'entrée en vigueur de la nouvelle loi sur la Revenu d'Insertion au 1er janvier 2006.

Les Centres sociaux du canton sont soumis à rude épreuve depuis la fin de l'année dernière. En effet, ils affontent simultanément un changement important de statut (le canton finance dorénavant la totalité des frais de fonctionnement mais détermine les taux d'encadrement et les fonctions annexes) et la fusion des deux anciens régimes d'aide. Depuis le 1er janvier 2006, en effet, il n'y a plus de Revenu minimum de réinsertion (RMR) ni d'Aide sociale vaudoise (ASV), mais un Revenu d'Insertion (RI) unique.
Ce sont donc près de 1'300 dossiers pour la région qui ont dû être physiquement recréés et reconstitués, avec toutes les pièces nécessaires. Au terme d'une période extrêmement stressante, tous les bénéficiaires ont pu être payés à fin janvier, ce qui était le premier objectif à atteindre.


Conscient de l'importante surcharge de travail qu'exigeait la mise en oeuvre du RI, le Conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard fait la tournée du canton pour remercier les équipes en place et répondre aux questions sur cette nouvelle politique.


Mme Françoise Jaques, nouvelle Cheffe du Service de la Prévoyance et de l'Action sociale (SPAS), accompagnait le Chef du Département, ainsi que plusieurs autres responsables de la mise en oeuvre des nouveaux processus.

La rencontre était orchestrée par la RAS, dont le Municipal montreusien Laurent Wehrli préside le Comité de direction. Les membres du Conseil intercommunal étaient également associés à la manifestation, ce qui a permis aux délégués de toutes les communes de la région de recevoir les informations de première main sur l'introduction du RI.

La présence dans la salle de la Maison Hugonin à La Tour-de-Peilz d'une large partie du personnel des CSI, et en particulier des assistants sociaux, a permis de faire apparaître les inquiétudes et le stress ressentis par les gens chargés de mettre en oeuvre la nouvelle loi sur l'aide sociale.

Ce contact entre politiques et gens du terrain a été considéré comme très bénéfique et utile, tout particulièrement parce qu'il s'est clos sur une partie informelle qui a permis des échanges moins protocolaires. A ce jeu, le Conseiller d'Etat a fait montre d'une grande ouverture et sa présence durant plus d'une heure a été très appréciée par le personnel des CSI.

Dans cette rubrique