Loading

Un incendie détruit des entrepôts aux Temps Modernes

Un incendie fulgurant a complètement détruit, jeudi 9 mars 2006, deux entrepôts situés à l'arrière du parking des Temps Modernes. Malgré l'intervention massive des pompiers, il ne reste du bâtiment que quelques poutrelles et des tôles branlantes.

C'est vers 13h que la population veveysanne a été inquiétée par une épaisse colonne de fumée noire s'élevant de la zone située juste derrière la gare. Le plus inquiétant était les nombreuses explosions qui accompagnaient cet incendie au développement rapide.
Le sinistre s'est déclenché dans deux entrepôts situés à l'arrière du parking situé à côté des Temps Modernes. Il s'est révélé difficilement contrôlable en raison des matériaux contenus dans les locaux, qui abritaient notamment un atelier de décoration. Il s'y trouvait donc de nombreuses substances très inflammables et détonantes (peintures, solvants).
Malgré les explosions à répétition, l'incendie a pu être circonscrit rapidement et les bâtiments voisins ont été totalement préservés des flammes. De nombreux badauds ont pu assister, comme au spectacle, au travail des pompiers.
La rapidité avec laquelle les flammes ont réduit en cendres le contenu des entrepôts a peut-être épargné un autre désagrément à la population veveysanne. En effet, le feu était éteint avant même qu'on puisse véritablement s'inquiéter de la nocitivé de cette fumée noire, qui ne s'est heureusement répandue que durant quelques minutes.
Peu avant 14h, la situation était complètement sous contrôle et les pompiers s'affairaient à éliminer tout risque de retour de flamme dans les décombres des deux entrepôts.


En intervenant immédiatement par le toit des bâtiments attenants (photo de droite), les pompiers sont parvenus à empêcher le feu de passer dans les autres parties des Temps Modernes.
Trois puissantes lances ont noyé les flammes, deux depuis les grandes échelles et une depuis la passerelle des Entrepôts (photo ci-dessus et ci-dessous).


Venus avec force matériel, les pompiers ont installé une réserve d'eau à la rue des Entrepôts pour s'assurer une alimentation en suffisance pour les trois lances à incendie.

 

Les flammes ne se sont pas contentées de ravager les deux entrepôts. Elles ont également totalement détruit 5 ou 6 véhicules parqués à proximité. Les pompiers se sont efforcés de déplacer ceux qui pouvaient l'être lorsque les propriétaires arrivaient sur les lieux.


Après une heure de flammes, l'incendie est maîtrisé. Il ne reste pratiquement rien des deux hangars, et l'on voit les immeubles de derrière à travers la fumée (photo ci-dessus).
Par contre, tous les bâtiments attenants ont pu être préservés, y compris celui qui était collé directement derrière l'un des deux entrepôts (photo de droite).

Dans cette rubrique