Loading

Alice fait des merveilles au Théâtre du 19 au 21 mai 2006

Les jeunes musiciens et comédiens de la région présentaient le spectacle "Alice au pays des merveilles" au Théâtre de Vevey les 19, 20 et 21 mai. Cette comédie musicale met en valeur les talents développés par les élèves de l'Atelier Théâtre de La Tour-de-Peilz, l'orchestre des écoles de Vevey Crescendo et le choeur Papimoustache de Vevey.

Cette version rythmée des aventures d'Alice reprend la plupart des épisodes du récit de Lewis Caroll. Elle adapte d'une manière originale quelques passages qu'on imaginait difficiles à mettre en oeuvre sur une scène de théâtre, comme la chute dans le terrier ou  les sautes de taille d'Alice qui boit ou mange des substances qui la font grandir ou rapetisser.




Une belle occupation de l'espace, des costumes chatoyants, des mélodies très intéressantes: le menu était agréable et les spectateurs ne s'y sont pas trompés.
Source inépuisable d'airs et de spectacles originaux et promis à une belle notoriété, Mme Jacqueline Mani (photo de gauche) est à nouveau à la base de cette création, avec le choeur Papimoustache dont elle s'occupe.


La fanfare des écoles, Crescendo, prête son concours pour la structure musicale du spectacle (ci-dessus).
Associant très jeunes chanteurs et adolescentes expérimentées, le Choeur Papimoustache (à droite) assure le jeu musical et plusieurs rôles annexes de la pièce.

Les jeunes comédiens de l'Atelier Théâtre de La Tour-de-Peilz ont fait preuve d'une grande sécurité dans leurs rôles. Le seul reproche qu'on pourrait leur faire est parfois, dans leur volonté de montrer leur maîtrise de leur rôle, de parler trop vite. Cela a rendu difficile la compréhension de certaines parties du conte.
Au moment des saluts, les cinq conceptrices du spectacle sont venues récolter leur part d'applaudissements (de gauche à droite ci-dessus): Fanny Noël, responsable de l'Atelier Théâtre, et ses assistantes Isabelle Blaser et Camille Marchall; Mme Jacqueline Mani, compositrice de la musique et responsable de Papimoustache; Mme Maryse de Micheli, collaboratrice pour l'encadrement du Choeur. 

 

Le rôle d'Alice était joué par plusieurs jeunes comédiennes, d'âge et de taille différents. Mais cela ne suffisait pas pour marquer la différence de grandeur de l'Alice normale, de l'Alice géante et de l'Alice réduite à la taille d'une carte à jouer !

Les effets étaient obtenus par une modification de l'environnement, le recours à trois personnes pour représenter respectivement la tête, les bras et les jambes d'Alice lorsqu'elle occupe toute la maison, ou des échasses articulées qui transforment la jeune comédienne en une géante aux longues jambes.

Dans cette rubrique