Loading

Les voitures anciennes n'étaient pas amphibies...

Pour sa troisième édtion, le rendez-vous des vieilles voitures de Vevey a été véritablement noyé sous la pluie dimanche 17 septembre 2006. Les trombes d'eau ont fait regretter qu'on n'ait pas prévu, comme il y a deux ans, la présence de véhicules amphibies...!

Les organisateurs avaient pourtant bien fait les choses, en prévoyant un avant-programme dès le samedi après-midi, ainsi qu'une série de caveaux ouverts dans la Vieille Ville pour la soirée.

Et, finalement, ce sont les événements du samedi qui ont bénéficié des meilleures conditions, même si la foule ne se pressait pas dans les caveaux samedi soir. Par contre, dès le début de la matinée de dimanche, les vannes célestes se sont ouvertes et la manifestation a dû se recroqueviller sur un noyau dur de passionnés.

Les mauvaises conditions atmosphériques de dimanche étaient annoncées par la météo depuis une semaine déjà. De ce fait, plusieurs véhicules anciens n'ont simplement pas fait le déplacement, en particulier les cabriolets et les voitures ouvertes, les plus spectaculaires.

Une cinquantaine de voitures de collection étaient malgré tout à la disposition des amateurs de belle mécanique, la plus ancienne (photo de gauche) datant de 1912.

L'originalité de ce rendez-vous est la possibilité offerte aux amateurs de faire un petit circuit dans les véhicules avec leurs propriétaires. Vu la faible présence du public, les présents ont été gâtés dimanche après-midi.

Des véhicules de toutes tailles et de tous âges, les plus petits et les plus modestes n'étant pas forcément les moins admirés !

Pour les courageurs qui avaient bravé les éléments pour venir sur la Place du Marché, il y avait des compensations: peu de concurrence pour monter dans les voitures ou aller faire un tour.



Une rangée d'une dizaine de DS, un autre alignement de Citroën magnifiquement entretenues: les comparaisons sont également un plaisir d'un tel rassemblement.

L'une des marques de cette manifestation est également la présence de "gros cubes" américains, dada des organisateurs et qui ne manquent jamais de titiller la curiosité des amateurs. Face à certains véhicules anciens minuscules, la différence de taille était spectaculaire !

Dès le milieu de la journée de dimanche, tout le bas de la Place du Marché était inondé et le démontage des installations a été entrepris plus tôt que prévu. Bénévoles et propriétaires de vieilles voitures ont capitulé face aux éléments, la remise des prix étant avancée à 15h déjà. L'eau a tout envahi, les conduites d'évacuation elles-mêmes refoulant leur trop-plein sur la place.

Dans cette rubrique