Loading

La Saint-Martin nouvelle formule attire la foule

Prise en mains depuis deux ans par la Confrérie de la St-Martin fondée précisément pour maintenir haut cette tradition, la Foire de la St-Martin a connu cette année de nombreuses nouveautés dans son déroulement. Et le succès rencontré par ces innovations laisse augurer qu'elles seront certainement maintenues à l'avenir.

La principale de ces nouveautés est certainement la proclamation de la Foire à Château-d'Oex le samedi précédant la manifestation, démarche qui rappelle un peu celle de la Fête des Vignerons, elle aussi proclamée dans les localités de la région. Ce lien renouvelé avec le Pays-d'Enhaut a été grandement soutenu par le nouveau Préfet, M. Roland Berdoz, lui-même originaire de Rossinière et très désireux de faciliter les contacts entre les deux parties du futur district dont il aura la charge.

La seconde particularité de cette édition a été le déplacement de la Foire aux Vins, devenue cette année le Salon des Saveurs de la St-Martin. Habituellement isolée aux Galeries du Rivage et prolongeant la Foire jusqu'à la fin de la semaine, cette manifestation est dorénavant conçue comme un avant-goût gustatif des plaisirs de la St-Martin. Déplacée à la Place de l'Hôtel-de-Ville, elle a connu une version 2006 un peu improvisée en raison de ce déménagement, mais elle correspond mieux à ce que les organisateurs et le public peuvent attendre d'une telle manifestation.
La Municipalité de Vevey a appuyé ce déménagement, qui permet de ne pas bloquer des Galeries du Rivage extrêmement demandées à cette période par les clubs sportifs. Le projet de créer prochainement une Société de développement à Vevey devrait permettre à cette manifestation de trouver une assise propre à assurer sa pérennité.

Le jour même de la Foire, le public était au rendez-vous, même si quelques marchands ont installé leurs stands plus tard que d'habitude, intimidés par la pluie matinale. Les rues de la Vieille Ville et la Place Scanavin ont été autant pris d'assaut que la Place du Marché.


Alors que les premiers marchands ont installé leurs stands sous la pluie, les vannes célestes se sont fermées dès le début de la matinée. Au moment de la proclamation officielle de l'ouverture de la Foire, vers 10h, les nuages se déchiraient et le ciel se dégageait complètement. La température très douce qui a régné toute la journée a attiré la foule et a garni les terrasses, un tableau inhabituel pour la Foire de la St-Martin !


Le nouveau Préfet, M. Roland Berdoz (photo ci-dessus), a participé à sa première Foire de la St-Martin depuis son entrée en fonction. Il a rappelé l'ancienneté des liens entre Vevey et le Pays-d'Enhaut et s'est félicité des innovations de l'édition 2006 prenant en compte le nouveau découpage des districts. Le Syndic Laurent Ballif, pour sa part, a relevé la vitalité de cette manifestation et son aspect culturel. Sur un mode plus léger, il a évoqué les nouvelles traditions qui apparaissent régulièrement autour de la Foire et qui illustrent son apport à la culture régionale.

 

La foule était compacte pour suivre la proclamation de l'Ouverture officielle de la 537e édition de la Foire de la St-Martin sous la Grenette à dix heures tapantes.

 


La Confrérie de la St-Martin a, comme chaque année, profité de la manifestation pour introniser de nouveaux confrères (photo ci-dessus).
En début de matinée, le cortège a traversé la ville d'est en ouest. Les milices vaudoises étaient présentes avec leurs troupes à pied et à cheval (photo de gauche). Une douzaine de groupes constituaient ce cortège, qui était clos par les vaches et les moutons dont l'enclos, au Bois d'Amour, attire toujours les enfants.

Les autorités ont été sollicitées au cours de cette partie officielle. Accompagnés d'huissiers, de porte-drapeaux et de Cent-Suisses, le Préfet Roland Berdoz et le Syndic Laurent Ballif (photo ci-dessus à droite) ont prononcé leur discours. Puis le Syndic a rempli pour la première fois sa fonction de porte-manteau pour Saint-Martin (ci-dessus à gauche), recueillant la moitié du vêtement découpé par le cavalier et la remettant au commandeur de la St-Martin, M. Haldi.

Comme chaque année, un stand commun accueillait les délégation des villes jumelles de Müllheim et de Carpentras. Les amis du Vaucluse, arrivés dimanche déjà, ont été accueillis par le Comité de Jumelage et une délégation municipale au caveau de la ville à Scanavin (photo de gauche).

La Foire de la St-Martin colonise de plus en plus la Vieille Ville, la Place du Marché étant complètement occupée depuis plusieurs années. La Place Scanavin est devenue le pôle de la brocante, et les petites rues alentours connaissent la même fréquentation que les allées occupées par les marchands sur la grande place.

La 537e édition de la Foire de la St-Martin a été celle des innovations. En effet, pour marquer la prochaine réunion de la Riviera et du Pays-d'Enhaut dans un seul district, la Confrérie de la St-Martin, en charge de l'organisation, a pris l'initiative de créer une proclamation de la Foire à Château-d'Oex le samedi précédent. Une délégation veveysanne a rejoint le Pays-d'Enhaut par le train, pour mettre en lumière ce lien organique entre le haut et le bas du futur district. Accueillis par le Syndic Mottier (photo ci-dessous), représentants des autorités et associations veveysannes - et tout particulièrement de la Confrérie de la St-Martin - ont profité d'une agréable journée de rencontre et de découverte mutuelle.
Le point fort de cette journée a été le départ des écoliers d'une classe de Corsier, dirigée par son instituteur M. Philippe Mercier, pour une double étape devant les mener, en deux jours de marche, jusqu'à Vevey en passant par l'antique voie commerciale du Col de Jaman. S'ajoutant au symbole du déplacement en train, cette initiative entendait illustrer les liens très anciens unissant les deux régions, Vevey étant le principal port d'exportation pour les fromages damounais vers la France jusqu'à l'apparition des voies ferrées.

Les écoliers étaient équipés pour deux jours de marche dans la montagne. Ils n'ont pas été gâtés par la météo, déjà maussade au moment de leur départ de Château-d'Oex (ci-dessus à droite).

 

Une forte délégation municipale représentait la ville de Vevey à Château-d'Oex. Sur la photo de gauche, les Municipaux Pierre-Alain Dupont, Marcel Martin et Jérôme Christen entourent le Syndic des lieux.

 

Les confrères de la St-Martin ont participé à des rencontres multiculturelles parfois surprenantes (photo de droite).

En fin de journée de lundi 13 novembre 2006, alors que les premiers marchands arrivaient déjà pour déposer la marchandise à installer pour la Foire de la Saint-Martin, le boeuf a entamé sa danse devant la rôtissoire. Les servants s'apprêtent à le veiller, et comptent sur l'assistance de la joyeuse assemblée qui va se relayer durant toute la nuit sous la Grenette.

 

Dans cette rubrique