Loading

La Playstation 3 intéresse mais sans débordements

Le coup médiatique organisé jeudi 22 mars 2007 à minuit au Centre St-Antoine pour la vente en exclusivité romande de la console de jeu Playstation 3 n'a pas complètement atteint son objectif. Ils étaient environ 300 le moment venu, sous une neige qui commençait à tomber dru. Avec le prix de l'objet, il y avait de quoi refroidir doublement les amateurs potentiels, et les curieux ont été plus nombreux que les acheteurs.


Après avoir attendu, pour les plus passionnés, plus d'une heure, heureusement à l'abri à l'intérieur du Centre St-Antoine, les tout premiers acheteurs obtiennent la permission de suivre le circuit de vaubans qui les amène au magasin installé dans un restaurant à l'angle du centre commercial. Contrairement à ce que certains avaient imaginé - espéré ? - il n'y a eu ni ruée, ni bousculade à l'occasion de cet événement qui a attiré plus de curieux que d'acheteurs effectifs.

Le stock d'environ 200 playstations (photo de gauche) a été suffisant pour tous les acheteurs.

L'événement était annoncé en grand sur la vitrine du restaurant depuis une bonne semaine (photo ci-dessus).

Abrités à l'intérieur du Centre, les amateurs étaient protégés des intempéries... mais pas des propos lassants de l'animateur de service !

L'entrée du Centre St-Antoine était contrôlée et réservée aux personnes qui avaient obtenu un sésame en tant que futurs acheteurs de la console.

Pour faire mousser l'événement, la playstation modèle a été amenée à Vevey par un convoi blindé escorté de deux motos spectaculaires. L'effet en a été quelque peu amoindri par les conditions météorologiques difficiles.


  
Après l'attente fébrile, les amateurs venus de toute la Suisse romande n'ont pas été particulièrement bousculés pour acheter en toute quiétude l'objet de leurs rêves. La satisfaction des heureux acheteurs était à la hauteur des sacrifices consentis, avec un prix de plus de mille francs pour la console, deux manettes et au moins un jeu.

Dans cette rubrique