Loading

Deux fêtes de quartier sous le soleil les 2/3 juin 2007

Profitant d'un retour inespéré du soleil, deux manifestations ont mis en fête des quartiers de la ville ce week-end des 2/3 juin. A l'Est, la nouvelle association désirant animer cette partie de la ville a parfaitement réussi son coup avec une fête vivante et très fréquentée. A Plan-Dessus, la communauté portugaise était conviée à une grande fête lusitanienne, qui a réuni la foule.

 Pour une première expérience, la Fête de l'Est a été une réussite étincelante. Le soleil miraculeusement revenu à partir du début de l'après-midi du samedi a attiré la foule dans les rues autour de la Place de l'Oriental. Les marchands avaient également profité de la manifestation pour s'installer un peu partout, en particulier sur le Quai Perdonnet.
Animation musicale, nourriture et boisson, tout était réuni pour une jolie fête de la bonne humeur. Les organisateurs sont d'ores et déjà partants pour une nouvelle édition en 2008, avec quelques petites améliorations à apporter à la répartition des stands et éventuellement une demande pour fermer la rue d'Italie à la circulation privée durant une partie du week-end (les bus continueront à circuler).

Photo de droite: la rue Clara-Haskil était le coeur du dispositif de cette fête, faisant le lien entre l'Oriental et le Quai. A droite sur la photo, en rouge, M. Francis Baud, Président de l'Association de l'Est de la ville.

 


La cantine principale était installée sur le Quai Perdonnet.

L'Etivaz était présent avec un véritable chalet d'alpage, offrant ses produits artisanaux.


La Municipalité était représentée par le Municipal Jérôme Christen, à gauche sur la photo ci-dessus.

 

 Les habitués du quartier et les vieux Veveysans ont fait la fête à la rue Clara-Haskil (photo de gauche).

 

 

 

Les stands le long de la rue d'Italie, bien qu'extrêmement originaux et attractifs, ont souffert de la présence des voitures et de l'étroitesse des trottoirs (ci-dessous à gauche).

 

Quelques stands installés à la rue du Collège et à la rue Collet étaient bien à l'aise, mais la foule était plutôt présente dans la partie aval de la place (ci-dessous à droite).

   

Répondant nombreux à l'appel des associations portugaises, nationaux et habitants du quartier ont envahi l'avenue de Corsier, fermée pour la circonstance, dès le samedi après-midi.

Les stands de nourriture et de boissons ont été particulièrement pris d'assaut. Mais un programme culturel, avec bal et productions folkloriques, était également au menu.


Les sardines grillées sont la spécialité qui embaume la rue et que tout le monde mange, même sans faim particulière ! (photo de droite)


En attendant le bal, la piste de danse est monopolisée par les enfants.

Dans cette rubrique