Loading

Vernissage de haute tenue au Musée Jenisch le 14 juin 2007



Plusieurs artistes, galeristes et directeurs de musées internationaux avaient fait le déplacement jeudi 14 juin 2007 pour assister au vernissage de l'exposition Desmazières au Musée Jenisch. Cet oeuvre gravé est impressionnant par la rigueur du trait et la gravité du ton, mais la découverte est enrichissante et les références multiples. La manifestation s'est poursuivie par un repas dans le grand salon splendidement rénové de l'Hôtel des Trois-Couronnes.

Le conservateur du Musée Jenisch, M. Dominique Radrizzani (ci-contre), a accueilli aussi bien les hôtes dans son institution pour le vernissage qu'au Trois Couronnes pour le repas qui a suivi.


M. Erik Desmazières (photo ci-dessus à gauche) était accompagné de M. Maxime Préaud, Conservateur général de la Bibliothèque nationale de France, dont le département Estampes dispose de richesses exceptionnelles mises à disposition des artistes contemporains pour étude.

Nouvelle conservatrice du Cabinet des estampes entrée en fonction il y a quelques mois seulement, Mme Lauren (photo ci-contre) Laz n'a pas perdu de temps pour mettre sur pied une première exposition de prestige, dont la qualité a drainé une foule d'invités parfois prestigieux à Vevey pour le vernissage du 14 juin.


Le vernissage n'a pas que des aspects culturels, et l'apéritif qui suit permet de nombreux échanges.

 M. Erik Desmazières à l'apéritif.

 
Parmi la thématique des "Villes imaginaires", M. Desmazières a accordé une place toute particulière à des représentations fantasmées de bibliothèques.

Les scènes "de genre" sont peu nombreuses, même si la maîtrise du corps humain n'est pas un probème pour l'artiste.

Dans cette rubrique