Loading

Danse et Peinture en parallèle à la Fête de la Musique

En même temps que la Fête de la Musique mais sans coordination formelle avec elle, les Veveysans étaient conviés à deux manifestations culturelles: le spectacle de danse "Cendrillon" du Ballet romand au Théâtre vendredi et samedi 15/16 juin, dirigé par Mme Kim White, et la Nuit de la Peinture de l'ARVA dans la Cour Matti.

Le spectacle monté par la chorégraphe Kim White s'inscrit dans une esthétique anglo-saxonne, qui correspond bien à la majorité de son public et des enfants qui composent une bonne partie de la troupe.

La qualité technique des interprètes, y compris des plus jeunes associés aux grands tableaux, est impressionnante et rend hommage à la responsable de la troupe.

 

 

Cendrillon a été reconnue par le Prince et est présentée à la reine.

 
Les petits rats portaient bien leur surnom, puisqu'ils constituaient la troupe des amis fidèles de Cendrillon. Ils ont beaucoup attendri le public avec leurs grandes oreilles.


Un gag fort bien trouvé et qui a fait beaucoup rire était le fait que les deux méchantes demi-soeurs de Cendrillon étaient interprétées par des garçons. Cela leur donnait une certaine lourdeur tout en leur permettant de faire valser ce pauvre prince dans tous les coins de la scène.


Cendrillon est transformée par sa gentille marraine, la fée.

Le final a permis à chaque groupe de venir récolter son lot d'applaudissement.


Les visiteurs ont été nombreux dans le petit atelier de la Cour Matti, où ils étaient accueillis par les animateurs de l'ARVA et les peintres amateurs eux-mêmes.


L'ARVA, Association romande des peintres amateurs dont le siège est à Vevey, s'est illustrée il y a une semaine avec la manifestation à la mémoire du peintre Courbet à La Tour-de-Peilz. Mais cela ne l'a pas incitée à renoncer à sa traditionnelle Nuit de la Peinture et à ses portes ouvertes dans l'atelier de la Cour Matti.

  

L'atelier, vu de la Cour Matti.

Dans cette rubrique