Loading

Une fête pour donner un nouvel élan au quartier Saint-Antoine

Inquiets pour l'avenir de leur quartier, les habitants des bâtiments situés derrière le Centre Saint-Antoine avaient invité amis et connaissances dans la grande cour pour une fête de quartier et une information sur la situation. Musique, débats et papilles satisfaites ont rythmé cette soirée du 22 septembre 2007.


Une vision onirique de la cour, par Bruno Mesrine (ci-dessus).

Familles du quartier et curieux sont venus faire la fête dans la cour.

Si la fête avait été organisée pour attirer l'attention de la population veveysanne sur un quartier appelé à être rénové par un nouveau propriétaire, les nouvelles communiquées juste avant la manifestation ont pu rassurer quelque peu les habitants. La Municipalité a en effet rencontré les promoteurs et pris connaissance de leurs nouveau projet, qui prévoit maintenant une rénovation douce et progressive. Un contact entre habitants et propriétaires devrait prochainement permettre de clarifier la situation avant la mise à l'enquête du projet. 


L'ensemble délimité par les rues Steinlen/Cuendet/Byronne constitue un ensemble cohérent depuis une centaine d'années, dont l'entrée, au nord, était bien indiquée pour l'occasion (photo de droite).

Les habitants de la cour Steinlen ont fait une effort de recherche historique, et les visiteurs étaient conviés à admirer une série de panneaux retraçant la construction et la vie de ce quartier durant 100 ans.
Une petite scène avait été installée dans la cour, et musique sud-américaine et DJ ont rythmé la soirée. Dans un appartement à l'étage, Bruno Mesrine exposait ses oeuvres, photos et peintures (photo ci-dessous à droite).

Dans cette rubrique