Loading

Inauguration de l'Eglise allemande après les travaux

C'est dimanche 24 février que s'est déroulée l'inauguration du lieu de culte entièrement rénové de l'Eglise allemande. Situé à la rue du Panorama, le petit bâtiment qui fait l'angle à côté de l'ancienne prison a été remanié et agrandi, les sous-sols étant dorénavant également aménagés.


Le pasteur Daniel Schibler, en charge de la paroisse allemande de Vevey, est visiblement enchanté de la transformation du bâtiment. Le Conseil de paroisse a été étroitement associé aux choix de l'architecte, au point que ce dernier a déclaré n'avoir eu à choisr que... l'emplacement de la boîte aux lettres !

Si la rénovation du bâtiment lui-même, du lieu de culte, des locaux privés dans les étages et des sous-sols, a été financée très largement par les collectivités publiques, surtout Vevey et La Tour-de-Peilz, l'orge a, par contre, pu être remis à neuf grâce à des dons privés.

Après plusieurs mois de travaux compliqués et parfois surprenants, dont on pouvait voir quelques signes sur la rue du Panorama, le bâtiment a retrouvé un crépit étincelant et des accès mieux adaptés.

Trois des orateurs de cette manifestation (de g. à d.): M. Gilles Bellmann, architecte, qui a rappelé qu'il accompagnait son grand-père organiste dans cette église alors qu'il avait 6 ans; M. Ernst Schweizer Président de la Paroisse réformée allemande de Vevey.; M. Paul Schorer, Président de la Paroisse réformée de Vevey.

La cage d'escaliers qui permet d'accéder à la galerie et à l'appartement des combles offre un surprenant effet d'optique. (ci-dessus).

L'élégance du bâtiment, qui était à l'origine une maison vigneronne disposant de caves profondes où l'on stockait du "champagne", est rehaussé par les transformation. La nef est désormais éclairée à la fois par les vitraux de la façade nord et par des fenêtres reprenant la lumière fournie par les impostes situées au-dessus de l'entrée ouest.

 

Le Männerchor a présenté plusieurs morceaux, en alternance avec les productions à l'orgue.

La nouvelle entrée, qui comporte des toilettes, est décorée d'une très belle photo ancienne plaquée sur le vitrage.

D'une manière parfaitement détendue, un petit sketch a montré la manière dont les sourds pouvaient s'équiper pour compenser leur handicap.

La fin de l'après-midi a permis de visiter les deux étages de caves, où l'on distingue l'entrée - murée - d'un mystérieux passage souterrain. Les convives se sont le plus souvent arrêtés à l'étage Apéritif.

Dans cette rubrique