Loading

Le Conseil règle son ordre du jour en un peu plus d'une heure !

 

Avec un ordre du jour plutôt léger, le Conseil communal a connu sa séance la plus courte de la législature le 6 novembre 2008. Le postulat demandant une zone piétonne en Vieille Ville a été renvoyé à la Municipalité après un débat assez chaud sur le parcage et la circulation. La mise en séparatif du réseau d'égoût du quartier de Subriez n'a suscité aucune discussion.

Même si la séance de début novembre est traditionnelement celle du dépôt du budget, cette matière n'est pas débattue puisqu'elle fait l'objet d'une séance spéciale en décembre.
Jeudi soir, le Conseil n'avait que deux rapports à se mettre sous la dent, si bien que les débats ont portés surtout sur des questions individuelles.

En début de séance, le Conseil a procédé à plusieurs nominations dans diverses commissions à la suite de démissions.

Le Municipal Lionel Girardin a été félicité par le Président et par le Conseil pour la naissance de sa fille il y a quelques jours.

Le budget a été déposé officiellement devant le Conseil jeudi 6 novembre, mais il est déjà disponible depuis quelques jours pour la Commission des Finances, qui en a commencé l'examen. Elle présentera son rapport dans un mois. Il en ira de même pour le budget du Fonds culturel Riviera.
La Municipalité a également déposé un préavis en vue de la création d'une structure d'accueil de nut d'urgence sur la Riviera. Ce projet est piloté par les trois villes du district et le même préavis est également déposé à La Tour-de-Peilz et à Montreux.
Cette structure devrait permettre d'accueillir les personnes en situation de crise, notamment après une expulsion de leur logement. Sous l'égide de Caritas, il est prévu que des locaux soient aménagés en dortoir et lieu de vie provisoire dans les espaces que cette association caritative loue depuis une année dans l'ancienne église allemande de la rue du Clos.

L'ancienne église évangélique allemande (ci-contre) de la rue du Clos est redevenue un bâtiment séculier. Il accueille des appartements et les ateliers de Caritas. L'accueil d'urgence  devrait prendre place au 2e étage de l'immeuble.


Le budget 2009 a été envoyé à la Commission des Finances, qui l'étudie depuis le début du mois de novembre.


Plan de la procédure de séparation des égoûts et de la distribution d'eau potable à Subriez.
M. Roland Rapin (ci-dessous) a obtenu satisfaction avec son postulat.

Des deux rapports, le plus cher n'est pas celui qui a suscité le plus de discussion. La mise en séparatif du réseau d'égoût du quartier de Subriez, chiffré à Fr. 1'790'000.-, a été accepté à l'unanimité sans un mot de débat.
Par contre, le postulat de Roland Rapin (Verts) pour "Une zone piétonne d'envergure à Vevey" a été l'occasion de faire ressortir toutes les tensions nées du projet de parking souterrain sous la Place du Marché. La mise en zone piétonne de la Vieille Ville est en effet intimement liée à ce projet sur le plan du calendrier. De plus, la question des places de parc éventuellement supprimées est un point sensible.
MM. Pierre Clément (Lib), Vladimir d'Angelo (PDC) et Patrick Bertschy (Rad) ont mis l'accent sur la nécessité de maintenir des places de parc avant d'envisager une piétonnisation. La vision contraire a été défendue par le postulant M. Roland Rapin ainsi que par M. Alain Gonthier (Alt) et le rapporteur M. Marc-Henri Tenthorey (UDC). Pour sa part, les Municipaux Jérôme Christen et Lionel Girardin ont rappelé, comme certains intervenants,  qu'un postulat était l'occasion d'un rapport et n'était pas contraignant.
Au vote final, le postulat a été transmis à la Municipalité par 41 oui, 27 non et 7 abstentions. La Municipalité devra donc faire rapport au Conseil sur cette proposition.


M. Pierre Clément (ci-dessus) a usé de ses talents de comédien durant son intervention. Le Municipal Jérôme Christen (ci-dessous) lui a répondu.

Vu la briéveté de la séance, les conseillers se sont permis de poser un bon nombre de questions, les communications de la Municipalité n'ayant pas, elles, suscité d'interrogations (Compte d'attente pour la mise à jour des places de jeux, Label Cité de l'énergie renouvelé, Décisions communiquées à la presse).
Le mât sur la tour St-Martin: M. Serge Doriot (Rad) s'inquiétait de ne pas voir la nouvelle installation, M. Jérôme Christen a expliqué que le fournisseur a eu des retards dans la livraison du matériel.
MM. Marcel Martin et Lionel Girardin ont tépondu à M. Henri Chambaz (Rad) à propos des travaux du chemin de l'Espérance (rupture d'une conduite du SIGE) et de la présence de la commission de gestion lors de l'excursion des aînés.
M. Jérôme Christen a également répondu à M. Michel Jörimann (Soc) à propos de l'éclairage de la Grenette (l'horloge doit-elle être éclairée ?) et à M. Pierre Butty (Soc) sur l'avenir de la Fourchette (attente d'une décision du canton).
M. Lionel Girardin a également été interpellé par MM. Vladimir d'Angelo et Marc-Henri Tenthorey, respectivement à propos du parking Melchers et du rond-point de l'Ile-Heureuse.

Paradoxe de la Fourchette: le canton conteste son maintien devant les rives de Vevey, mais elle servait d'emblème au canton de Vaud dans l'exposition cantonale présentée lors de la récente Olma à St-Gall !


Le mât sur St-Martin sera bientôt installé.

Le pavage du chemin de l'Espérance n'a été achevé qu'à la veille de Noël.

 



 


 


 



 


 


 

 

 

  

Dans cette rubrique