Loading

Dernier acte pour les anciens Ateliers mécaniques de Vevey

En ce début mars 2009 s'achève la démolition des derniers bâtiments des ex-ACMV, qui vont céder la place aux immeubles des Moulins de la Veveyse. Le gros-oeuvre du premier module est pratiquement terminé et le sol sera bientôt nu sur le reste du terrain à construire.

Alors que le module en U est en voie d'achèvement en ce qui concerne le gros-oeuvre, les grandes halles précédemment occupées par l'entreprise Apco jusqu'à fin 2008 ont été démolies début mars (photo ci-dessus).


Photo ci-contre: Dans la cour délimitée sur trois côtés par les bâtiments de cinq étages se construira la future garderie communale. En sous-sol, les locaux dévolus au parking sont déjà achevés, la rampe d'accès devant venir réalisée en fin de construction.

 

 

 

La grande halle des ponts-roulants, située le long de la Veveyse, sera la dernière à rester debout. Elle est en effet utilisée comme voie d'amenée pour le chantier en cours et sert de protection pour le matériel et les véhicules (photo ci-dessous).


La Halle Inox, considérée comme un monument de l'histoire industrielle nationale, sera rendue à son aspect originel. Elle est destinée à servir de salle polyvalente pour manifestations, banquets et spectacles.

Deux autres bâtiments vont être maintenus dans le périmètre considéré: le bâtiment propriété de la société Andritz (anc. VA-Tech), qui n'appartient pas à la même parcelle (ci-dessus à gauche) et celui situé le long de l'av. de Corsier (ci-dessus à droite), qui sera rénové et réaffecté dans son volume actuel.

Les bâtiments situés le long de la rue des Moulins (ci-dessous à gauche) seront les derniers à disparaître. Quant au souvenir des Ateliers mécaniques, il ne survit pour le moment que sur les conteneurs du bâtiment restant...

Alors que les ACMV finissent de disparaître, une parcelle voisine connaît le même sort. Les anciens Temps Modernes, autre reste des ex-Ateliers, ont totalement disparu. Les derniers gravats ont été livrés à un gigantesque concasseur qui n'en a laissé qu'un tas de sable (photo ci-dessous). Cela permet d'avoir une vision de la taille de cette parcelle (photo plus bas), qui devrait accueillir à moyen terme un hôtel et des commerces.

Dans cette rubrique