Loading

Les deux roues à l'honneur les 14/15 mars 2009

Hasard du calendrier, deux manifestations mettaient à l'honneur les deux-roues à Vevey ce week-end: la Bourse aux vélos a confirmé son succès de ces dernières années sous la Grenette, alors que les Galeries du Rivage accueillaient la grand exposition Moto-Show, manifestation biennale mise sur pied par le Moto-Club de Vevey.


Les motards sont prudents et commencent à utiliser des équipements de protection, comme cette veste air-bag.


Les amateurs de moto sont une grande famille, qui se déplace en groupe pour les manifestations intéressantes. Elle apprécie également l'auto-dérision, comme ce side-car aménagé en cercueil. Une manière de rouler à tombeau ouvert...! 

 Comme tous les deux ans depuis douze ans, le Moto-Club de Vevey, qui regroupe des passionnés de Lausanne au bas-Valais, organisait son Moto-Show aux Galeries du Rivage. Malgré le beau temps, le public a été très nombreux dès les premières heures d'ouverture. L'intérêt se portait essentiellement sur les "gros cubes", des machines imposantes affichant souvent plus d'un litre de cylindrée et plus de 20'000 francs... au compteur. Toutes les catégories de motos étaient cependant représentées, de la routière au trial en passant par les scooters, mêmes électriques. Et l'objet le plus fascinant devait être, pour tous ces fans, une superbe machine de course Ducati proposée à près de 100'000 francs.
Pendant ce temps, dehors devant les Galeries du Rivage, la génération suivante était en train de se familiariser avec la conduite motorisée à deux roues.

Entre les Galeries et leurs motos puissantes et la Grenette et ses vélos à deux mollets, il y avait pourtant un point de convergence. Alors qu'on pouvait dénicher parmi les motos un scooter électrique, le chineur de la Bourse aux vélos pouvait essayer un vélo électrique à côté de la Grenette.

Ces machines, bien qu'encore relativement chères, suscitent de plus en plus l'intérêt d'un large public. Les aides offertes par plusieurs communes pour leur achat explique certainement dans une certaine mesure cet engouement. Les Veveysans, par exemple, peuvent recevoir un subside de 300 francs pour l'acquisition d'un vélo électrique.

La cinquième édition de la Bourse aux vélos, soutenue par l'Agenda 21 de la Ville de Vevey, est parvenue à se faire une réputation presque seulement par le bouche à oreille.

Les amateurs viennent y chercher toute sorte de machines, en fonction de l'offre qui leur est faite.

Jusqu'à l'an dernier, le responsable, M. Denis Perrin, avait constaté qu'on ne lui proposait pas beaucoup de vélos de dames. Après une ou deux communications dans ce sens auprès des médias, il pouvait se réjouir d'avoir cette fois une vingtaine de ces engins.


M. Denis Perrin (ci-dessus à droite avec la casquette) installe tout le matériel sous la Grenette, établit les prix d'entente avec l'acheteur, et règle les transactions avec chaque acheteur.

La catégorie la plus représentée sous la Grenette est celle des vélos de compétition: route ou VTT, ils s'alignent en une longue rangée, dans tous les prix.

Dans cette rubrique