Loading

La 3e Fête de Vevey-Est occupe la rue d'Italie

Pour sa 3e édition, les 30/31 mai 2009, la Fête de Vevey-Est a quitté le quai Perdonnet pour s'étaler sur toute la longueur de la rue d'Italie. Le soleil et le public ont été largement au rendez-vous, même si la chaleur a parfois fait défaut. La ville invitée, Aoste, présentait sa production dans deux stands.

Gardant le dynamisme développé depuis deux ans par l'organisation de différentes manifestations populaires, du Marché du dimanche à Clara-Haskil à la Parade Navale sur les quai l'an dernier, les responsables de Vevey-Est se sont appliqués à créer l'événement dans les rues de l'orient de la ville. S'étalant d'Entre-Deux-Villes à l'Hôtel-de-Ville, les stands et les animations ont attiré une foule variant au gré de la météo.
Si les après-midi ont été très fréquentés, la soirée du samedi a souffert du froid et de quelques gouttes qui ont retenu les chalands.
Et tout s'est terminé dans la bonne humeur dimanche vers 22h, après quoi tous les stands ont été démontés pour rendre la rue à la circulation dès minuit.

Une brève partie officielle s'est tenue dimanche en fin de matinée sur le podim installé à la Place St-Jean. Le Syndic Laurent Ballif a accueilli son homologue d'Aoste, M. Guido Grimaud (ci-dessus à gauche). Après les paroles de bienvenue du maître de cérémonie, M. Francis Baud, pour Vevey-Est, et du Syndic de Vevey, celui-ci s'est adressé aux spectateurs dans un français parfait - le français est la 2e langue officielle de la Vallée d'Aoste - ajoutant quelques mots en italien à l'attention de ses compatriotes, nombreux dans la fête.
La cérémonie a par ailleurs été quelque peu "perturbée" par les interventions intempestives d'un fanfare-gag, la "Grand-Mère Indigne", qui s'est amusée à animer la journée à la manière d'une guggen-musik (photos ci-dessous). Cela a mis l'ambiance sur orbite et le dimanche, sous un beau soleil, s'est révélé vraiment festif.

La manifestation s'articulait entre deux pôles, chacun doté d'un podium pour des animations: la Place St-Jean près de l'Hôtel-de-Ville et la Place Orientale. Si l'on peut peut-être regretter que le poids de la partie officielle ait été porté exclusivement sur St-Jean, le bar du Bout-du-Monde avait prévu des animations musicales avec de nombreux groupes de la région.
La programmation de la soirée a malheureusement été perturbée par le froid et la pluie, si bien que le spectacle s'est déplacé dans la petite salle de concert du Bout-du-Monde.

Parmi les animations, la société de gymnastique des Jeunes-Patriotes (ci-dessous à gauche) présentait des démonstrations et vendait des pâtisseries pour financer un déplacement sportif. Et les passants étaient attirés par un étrange stand rappelant un peu une locomotive (ci-dessous à gauche), tenu par les Suisses "champions du monde de barbecue", qui vendait grillades et autres spécialités préparées à l'américaine.