Loading

Grand Prix Photo d'Images 2010: deux ex-aqeuo le 14 mai 2009

Réuni depuis vendredi après-midi au complet, le jury s'est attaqué à la tâche d'étudier les dossiers de candidatures. Ce travail s'est révélé assez simple lors des premiers choix, mais est devenu plus ardu pour les 30 derniers candidatures. Les délibérations ont été prolongées jusqu'à dimanche après-midi et c'est finalement en fin de journée qu'a été communiquée une décision surprenante: le Grand Prix Cinéma de la Fondation Images de Vevey a été remis conjointement à deux candidats. Le Suisse Christian Lutz et le Bengladais G.M.B. Akash se partageront donc les Fr. 30'000.- et se verront offrir une visibilité maximale lors du Festival Images 2010. Résultats complets du concours sur le site Images.ch.


Le jury s'est divisé entre deux tendances difficilement conciliables, dont les ex-aequo sont l'illustration: la photo de reportage et d'esthétique d'une part, le message politique d'autre part. Le Président, M. Malik Sidibe (photo de droite) n'est pas parvenu à trancher entre ces deux tendances.


Pour G.M.B. Akash (photo ci-dessus), la thématique principale est le travail des enfants au Bengladesh, comme l'illustre son dossier To abolish child labour you have to make it visible (Pour abolir le travail des enfants , vous devez le rendre visible).

Avec son projet The Horn (La corne), le Suisse Christian Lutz (photo ci-dessus à droite) se propose de documenter l’opération militaire européenne contre la piraterie au large de la corne d’Afrique.

Deux semaines après le jury du Grand Prix Cinéma, c'est celui du Grand Prix Photo du Festival Images 2010 qui se réunit les 13/14 juin 2009 à Vevey. Après les 600 dossiers de 2007, ce sont cette fois près de 1'100 candidats du monde entiers qui ont envoyé leurs travaux et les plans de leur prochaine exposition.

 

En 2007, pour pouvoir installer et visualiser les 600 dossiers, les organisateurs avaient réquisitionné la nef principale de l'église Saint-Martin (photo ci-contre).

 

Avec près de 1'100 dossiers, même la Salle del Castillo (y compris la scène) est presque trop petite pour accueillir tout ce matériel (photo ci-dessous).


En plus d'une dizaine de tirages de haute qualité, chaque dossier de candidature contient un ou plusieurs CD/DVD contenant des photos du photographe candidat, qui permettront éventuellement d'en départager certains.

Deux membres du jury sont déjà à pied d'oeuvre. Accompagnés (photo ci-dessus à gauche) de  deux spécialistes de la Fondation Images, MM. Stefano Stoll, Directeur artistique, et Raphaël Biollay (Secrétaire général), ils ont pour tâche, d'ici vendredi, de diminuer de moitié les dossiers candidats soumis au jury. Celui-ci, placé sous la présidence de M. Malick Sidibé (Mali), devra décerner dimanche ses prix, qui permettront aux lauréats de réaliser leur oeuvre et de la présenter lors du Festival Images 2010.



Les styles les plus divers sont répertoriés. Si la photo artistique est privilégiée, le reportage constitue également une catégorie spécifique.

Jeudi 11 juin, l'exposition des dossiers était ouvertes, dans le cadre de "Heures professionnelles", à une trentaine de spécialistes invités et triés sur le volet. Il s'agit de responsables de musées et de galeries d'art romands. Ils ont eu la possibilité d'examiner les travaux proposés et d'y découvrir des artistes qu'ils seraient éventuellement désireux d'exposer. Cette nouveauté au programme offre une chance supplémentaire à tous les participants au Grand Prix de se faire connaître.