Loading

La moquette du Jenisch convertie en oeuvre d'art

Fermé depuis un mois dans l'attente de sa rénovation, le Musée Jenisch a vécu une dernière exposition originale jusqu'en octobre 2009. Sa moquette est en effet devenue une oeuvre d'art impressionnante sous la main de l'artiste Silvia Buonvicini, pour un ultime avatar sous le titre "Veines". Même si le musée est désormais fermé, l'exposition peut toujours être visitée sur demande (021/921 29 50) jusqu'au moment où les travaux commenceront effectivement.


Le résultat étonnant obtenu dans les grandes salles vides du musée sont le résultat d'un travail harassant. Durant plus de trois semaines, l'artiste (ci-dessous à gauche) a travaillé la moquette synthétique au fer à souder, un outil standard exigeant de longues heures de position accroupie. La conservatrice adjointe, Mme Fabienne Aellen (ci-dessous à droite) a dirigé plusieurs visites depuis le mois d'août, suscitant un enthousiasme communicatif en faveur de cette oeuvre qui se veut pourtant éphémère.


Tous les espaces habillés de moquette ont eu droit au traitement de Silvia Buonvicini, y compris les escaliers menant aux mezzanines (ci-dessus). L'effet le plus impressionnant est celui qu'on a depuis les mezzanines de la salle ouest (photo de droite).

Le projet de rénovation complète du Musée Jenisch prévoit de retrouver les sols originaux du bâtiment, parquet ou dallage. La moquette est donc appelée à être détruite. Mais, vu l'enthousiasme public et la qualité de l'oeuvre réalisée, les responsables pensent sérieusement à en conserver des portions.