Loading

Fin d'année consensuelle au Conseil du 17 décembre 2009

Les débats du Conseil n'ont guère dépassé l'heure et demie pour la dernière séance de l'année. Les logements subventionnés des Moulins de la Veveyse ont été acceptés très largement, et l'on s'est intéressé à Saint-Martin, avant d'aller souper au Rivage.

Pour voir la vidéo de ce Conseil: http://www.vevey.ch/N7020/conseil-communal-du-17-12-09.html

Au chapitre de la correspondance, le Président a lu une lettre d'une visiteuse de Renens se plaignant du peu de réaction qu'a suscité tant auprès de la gendarmerie que de la direction de St-Antoine sa déclaration de vol dans ledit Centre. La Municipalité a reçu cette lettre et prenda les mesures adéquates.
La composition du Conseil évolue, avec la démission pour raisons professionnelles de M. Serge Egloff (Lib) et l'annonce par Mme Vera Feuerstein de sa démission du groupe des Verts. Elle siégera dorénavant en tant qu'indépendante.


Photo-montage artisanal de ce à quoi pourraient ressembler les deux tours de Gilamont vues de l'Est, en descendant de l'autoroute.


Si d'aucuns considèrent que les séances du Conseil sont parfois un brin théâtrales, celle du 17 décembre pourra être taxée de littéraire.

En ouverture, en effet, le Président Etienne Rivier, auquel M. Jean-Pierre Boillat donnait la réplique, a lu un passage des "Ames Mortes", de Nicolas Gogol, afin de mettre en situation l'invitation reçue de l'ambassade d'Ukraine pour l'inauguration du monument érigé sur le quai Perdonnet à la mémoire de ce grand écrivain.


MM. Etienne Rivier et Jean-Pierre Boillat se donnent la réplique (ci-contre à gauche).

 

Le monument à la mémoire de Gogol, inauguré le 18 décembre sur le quai Perdonnet, devant l'Alimentarium.

 


M. Stéphane Molliat a fait ses calculs pour Saint-Martin.

Les deux interventions émanant de conseillers concernaient toutes deux l'église de Saint-Martin.
Par postulat, tout d'abord, M. Stéphane Molliat (Vevey Libre) demande que la Municipalité étudie un autre système de chauffage pour le temple. Une pompe à chaleur, par exemple, permettrait une importante économie compte tenu du fait que le système électrique actuel est un gouffre à énergie.
Ensuite, M. Serge Doriot (Rad) est revenu à la charge à propos du mât téléscopique qui n'est toujours pas installé au sommet du clocher. Le Municipal Jérôme Christen a confirmé qu'une nouvelle solution, similaire à celle utilisée à Genève sur la cathédrale, est à l'étude et sera soumise prochainement au Conseil. Mais elle est plus chère que le crédit de Fr. 90'000.- déjà voté.


M. Serge Doriot continue à s'inquiéter pour le mât.

Le principal objet nouveau de ce Conseil était le dépôt du préavis municipal pour la création de fresques géantes sur les deux tours de Gilamont. Alors que les conseillers avaient déjà reçu toute la documentation, il manquait encore la représentation graphique, que la Municipalité voulait dévoiler en primeur lors de cette séance du Conseil.
Le Syndic Laurent Ballif commença par projeter trois brefs extraits de films de Charlie Chaplin afin de remettre les conseillers dans l'ambiance de Charlot. C'est en effet ces films qui constituent la trame des dessins créés par Bouroulec, artiste français de renommée mondiale installé à Vevey depuis plusieurs années.
Le dévoilement de ce projet graphique a été à la hauteur des attentes puisque les oeuvres dépassent de loin la simple esquisse du personnage mythique de Charlot mais constituent presque un film en elles-mêmes. En particulier, les fenêtres de la façade jouent le rôle des perforations du film cinématographique, ce qui est une véritable trouvaille.
Une commission a été désignée pour étudier ce projet, sur lequel le Conseil votera lors de sa séance du 4 février 2010.

Par ailleurs, la Municipalité demande un crédit-cadre de Fr. 970'000.-  pour le renouvellement, entre 2010 et 2014, des places de jeux publiques de la ville.


M. Henri Chambaz, qui avait déposé son postulat bien avant que les travaux ne soient entrepris à l'avenue de Pra, s'est déclaré satisfait du résultat. Il a juste estimé qu'une piste cyclable aurait été utile à cet endroit.

En réponse au Postulat de M. Henri Chambaz (Rad) à propos de la sécurité des piétons à l'avenue de Pra, la Municipalité a effectué des travaux. L'installation de potelets sur la partie amont de la rue a sécurisé la bande piétonne, et le déplacement du parcage sur le trottoir d'en face a permis de maintenir une voie de circulation suffisante. Le Conseil a admis à l'unanimité la qualité de cette réponse et l'opportunité de ces travaux.

Le seul sujet quelque peu controversé a été la création de 16 appartements subventionnés dans le nouvel ensemble des Moulins de la Veveyse. De plus, 40 appartements du même type seront encore construits dans le 4e îlots dans 2 ans.
Alors que le principe en avait été admis, un débat s'est ouvert sur les conditions d'octroi de ces logements, en particulier pour savoir si ce droit est cumulable avec l'Aide individuelle au logement.
Peu satisfaits de la réponse du Municipal Lionel Girardin, les Groupes Libéral et Radical ont exprimé leur mécontentement. Au vote final, la proposition municipale a pourtant été acceptée très largement, avec 7 non et 4 abstentions.


M. Roland Rapin (Verts) est intervenu à propos des travaux réalisés à Pra. Ils ne lui paraissent pas totalement satisfaisants, en raison d'une vitesse de circulation qu'il juge excessive.


C'est ainsi que le Tribunal cantonal voudrait maintenir la partie ouest de la rue Steinlen: sans marquage, sans passage pour piétons. La Municipalité, qui a rétabli le passage, va faire recours auprès du Tribunal fédéral.

Diverses communications de la Municipalité n'ont pas suscité de discussion, notamment l'annonce d'un crédit d'étude pour les égoûts du quartier des Moulins ainsi que d'un autre pour le regroupement des services Voirie et Espaces publics dans le bâtiment des Entrepôts.
A propos de l'aide au pays en voie de développement ainsi qu'en cas de catastrophe, la Municipalité a récapitulé les montants versés en 2010 pour un total d'environ Fr. 60'000.-. Elle a également transmis les communiqués de presse diffusés depuis un mois.
La seule communication qui a suscité quelques questions et réactions a été celle concernant la rue Steinlen, derrière le Centre St-Antoine. Accédant à une demande du Conseil et à une pétition, la Municipalité a rétabli le passage pour piétons dans cette zone limitée à 30 km/h, ce que l'ordonnance sur la circulation routière prohibe.
Le Tribunal cantonal ayant débouté la ville dans son recours, la Municipalité a annoncé avoir intenté recours auprès du Tribunal Fédéral.


Très sollicité, le Municipal Lionel Girardin a défendu le projet des appartements subventionnés aux Moulins de la Veveyse, justifié la vitesse à Pra, expliqué le recours pour Steinlen et répondu pour le parcage de Major-Davel.


M. Jean-Jacques Burgi a posé une question sur le parcage provisoire à l'av. Major-Davel durant le mois de décembre.

Dans la partie des questions et propositions, le Municipal Lionel Girardin a répondu à une question de M. Jean-Jacques Burgi (Lib) à propos du parcage provisoire à la rue du Major-Davel. Il s'agit d'un remplacement temporaire des places réservées pour le centre de vaccination installé sous l'Hôpital du Samaritain.

Enfin, Mme Norma Riesen (UDC) et le Syndic Laurent Ballif ont remercié la Secrétaire municipale adjointe Mme Corinne Pilloud-Latorre, présente dans le public, à l'occasion de la fin de ses fonctions à la Ville de Vevey. Elle reprendra dès janvier 2010 la responsabilité du Secrétariat municipal de Cully, et accompagnera cette commune vers la fusion de Bourg-en-Lavaux, effective pour les élections de 2011.


Mme Pilloud-Latorre quitte Vevey le 31 décembre pour occuper le poste de Secrétaire municipale à Cully.




Au terme de cette séance relativement brève et consensuelle, les membres du Conseil communal étaient conviés à une agape au Restaurant du Rivage, occasion de s'échanger les traditionnels voeux de Bonne Année.